Les appareils intelligents débarquent en force à Computex

C’est à Taipei que Computex va s’ouvrir mardi, une édition 2014 qui va faire la part belle aux appareils intelligents.

C’est ce mardi, et pour cinq jours, que Computex va ouvrir ses portes à quelques 130 000 visiteurs attendus. À l’occasion de cette édition 2014, de grands noms comme Microsoft, Intel ou encore ASUS seront présents même si la majorité des 1 550 exposants seront des startups et des sociétés plus modestes.

Alors que tous les experts et analystes prédisent un bel avenir aux gadgets connectés, des appareils qui pourraient être le prochain moteur de croissance de la High Tech, le salon Computex a ouvert un nouvel espace spécialement dédié à eux. Dans cet espace baptisé SmarTech, il sera par exemple possible de découvrir une brosse à dents qui filme les recoins de la bouche, une aide au conducteur signalant une conduite imprudente, et bien d’autres accessoires tels que des lunettes, des montres ou des vêtements.

Comme le souligne Li Chang, vice-secrétaire général de l’Association informatique de Taipei, coorganisatrice du salon, « Les technologies portables dites intelligentes ne sont pas nouvelles. La nouveauté est qu’elles s’appuient sur le Cloud Computing, qu’elles collectent tout au long de la journée, jour après jour, des données qui sont analysées et peuvent prédire l’état de santé de la personne équipée de l’un de ces appareils ».

Alors que Computex a toujours été très axé sur les ordinateurs personnels, l’ouverture de l’espace SmarTech reflète bien l’évolution actuelle du marché. Cela n’empêche pas pour autant que le salon expose toujours des ordinateurs et des composants, ou encore des imprimantes 3D, autre technologie très en vogue actuellement.

Les appareils « intelligents » sur le devant de la scène
Les appareils « intelligents » sur le devant de la scène

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTV 4G illimitée chez Bouygues Telecom pour la Coupe du Monde
Article suivantKeynote Apple : iOS 8, OS X en encore quoi ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here