Les applications Android et iOS arrivent sur Windows 10

La première journée de la conférence Build a été l’occasion d’apprendre que les applications Android et iOS vont arriver sur Windows 10.

Comme attendu, la conférence Build organisée par Microsoft à l’intention des développeurs a été riche en informations. La première journée a été l’occasion d’apprendre des détails sur le successeur d’Internet Explorer, sur les lunettes de réalité augmentée HoLoLens et bien évidemment au sujet de Windows 10.

L’annonce la plus fracassante est certainement que le nouveau système d’exploitation va s’ouvrir aux applications Android et iOS, les systèmes d’exploitation mobiles de Google et Apple. En effet, Microsoft va permettre aux développeurs de transposer le code créé pour des applications Android (Java et C++) et iOS (Objective C) pour concevoir leur équivalent pour Windows 10, au lieu de tout reprogrammer à partir de zéro.

En proposant cette passerelle aux développeurs, le nombre d’applications pour Windows Phone, seulement 300 000 applis pour le moment contre plus d’un million pour iOS et pour Android, pourrait rapidement exploser.

À l’heure actuelle, selon le système d’exploitation qui domine le pays du développeur, une application est tout d’abord développée pour iOS, avant d’être transposée sur Android selon le succès rencontré, et bien évidemment vice-versa. En raison du manque de popularité de Windows Phone, le système de Microsoft est souvent mis à l’écart. Cette annonce risque donc de tout bouleverser.

L’autre argument en faveur de Windows 10, c’est que les applications fonctionnant sur mobile pourront tout autant fonctionner sur un ordinateur. De fait, cette annonce signifie non seulement que les applications Android et iOS vont arriver sur les mobiles fonctionnant avec Windows 10, mais aussi sur les ordinateurs, ce qui ouvre de sacrées opportunités aux développeurs en tant que marché potentiel.

Alors que Google travaille sur ARC pour faire tourner des applications Android sur n’importe quelle machine au travers du navigateur Chrome, cette annonce coupe en quelque sorte sous le pied de la firme de Mountain View.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNew Horizons : une calotte glaciaire polaire pour Pluton ?
Article suivantLe Galaxy S6 pourrait faire de l’ombre à l’iPhone 6
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here