Les Français sécurisent mal leur borne Wi-Fi

Selon Avast, « les hackeurs sont capables de pirater des millions de réseaux domestiques en France » vu que trois quarts des foyers français sont exposés.

C’est auprès de plus de 16 000 clients français qu’Avast a mené une enquête au sujet de la sécurité informatique. Il en ressort que trois ménages sur quatre ne protègent pas correctement leur borne WiFi domestique.

Selon cette étude, 10% des personnes interrogées déclarent ne pas utiliser de mot de passe pour protéger leur réseau Wi-Fi. Même s’ils le protègent, 24% des Français utilisent « son adresse, son nom, son numéro de téléphone, le nom de sa rue ou d’autres mots faciles à deviner » révèlent l’étude.

Avec des combinaisons de codes d’accès tel que « admin/admin », « admin/motdepasse », etc. plus de la moitié des accès aux routeurs sont « mal sécurisé avec des combinaisons de codes d’accès beaucoup trop évidents ».

Avast relève également que 5% des bornes Wi-Fi sont « accessibles à l’extérieur des domiciles », précisant que 5% des personnes interrogées reconnaissent avoir déjà utilisé le réseau de l’un de leurs voisins à son insu.

À l’occasion du point presse organisé pour présenter ces résultats, Vince Steckler, directeur général d’Avast affirmé que les ordinateurs, téléphones et autres équipements connectés sont aisément accessibles aux pirates informatiques en déclarant que « le manque de sécurité des routeurs en fait des points d’entrée très facile d’accès pour les hackeurs, qui sont dès lors capables de pirater des millions de réseaux domestiques en France ».

L’étude d’Avast révèle par ailleurs que 20% des Français rapportent avoir déjà subi un piratage informatique, que 34% redoutent un vol d’informations personnelles ou bancaires et que … 42% estiment que leur réseau domestique est suffisamment sûr !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHadopi : les FAI doivent bloquer The Pirate Bay
Article suivantPlus de 100 scientifiques et astronautes lancent un appel pour un système de détection des astéroïdes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

2 Commentaires

  1. ya comme des erreurs dans l’énoncé !

    1/ Avast ( XPTDR déjà la c’est pas crédible )
    2/ … 16 000 clients d’Avast = trois quarts des foyers français ???
    3/ codes d’accès « admin/admin » ( ça c’est ceux de orange lol )
    4/ 5% des bornes Wi-Fi sont accessibles à l’extérieur des domiciles (vas falloir apprendre aux ondes a rester entre les murs

    orange + avast = gros pigeons

  2. Il ne faut pas oublier les mises à jour de certaines box qui réinitialisent à sa valeur par défaut le mot de passe de l’administrateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here