Les galaxies sont changent de forme au cours de leur vie

L’immuabilité n’est pas de mise au niveau de la forme des galaxies, c’est ce que révèle une équipe internationale de scientifiques.

C’est après avoir scrupuleusement étudié 10 000 galaxies qu’une équipe internationale de scientifiques est arrivée à la conclusion que les galaxies changent de forme au cours de leur vie.

Leurs travaux, publiés dans Monthly Notices de la Royal Astronomical Society, indiquent que la forme des galaxies est plutôt en forme de disque au cours de leur prime jeunesse, avant de devenir plutôt ovale avec l’âge.

C’est grâce aux télescopes Hubble et Herschel qu’une équipe de chercheurs, dirigée par des astronomes de l’université de Cardiff, a pu établir qu’une importante proportion de galaxies a subi une métamorphose majeure au fil des ans depuis leur formation après le Big Bang.

Il a été établi que 83% des étoiles, dans leur jeunesse, appartenaient à une galaxie en forme de disque. Ce chiffre tombe à 49% aujourd’hui.

« Jusqu’à présent, nous n’avions vu que des cas particuliers de transformation de galaxies spirales en galaxies elliptiques », explique David Clements de l’Imperial College de Londres et coauteur de l’étude. « Cette étude montre que ce genre de transformation n’est pas exceptionnelle, mais fait partie de l’histoire normale de l’évolution des galaxies ».

Pour expliquer ces transformations, les scientifiques ont pensé à deux théories.

La première serait qu’elles sont le résultat de la fusion de deux galaxies en forme de disque en une seule galaxie en forme ovale. Dans l’autre scénario, la transformation se serait passée en douceur, les étoiles s’étant progressivement déplacées vers son cœur pour produire un empilement central d’étoiles, modifiant ainsi la forme de la galaxie.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRappel de détecteurs de fumée de la marque Bell and Wyson
Article suivantInstagram : les photos ne seront plus forcément carrées

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here