Les gouvernements se renseignent de plus en plus chez Twitter

Avec plus de 3 100 demandes émanant de gouvernements, les utilisateurs de Twitter sont au cœur de toutes les attentions.

Depuis le début de l’année, Twitter a reçu plus de 3 100 demandes de renseignements de la part de gouvernements, un chiffre qui est en hausse de 46% par rapport un semestre précédent, et qui a littéralement explosé de +142,4% depuis 2012, c’est ce que révèle le dernier rapport de transparence publié par le réseau social.

Pour expliquer cette augmentation des demandes, Twitter attribue cette hausse à son expansion à l’international.

À niveau des demandeurs, les États-Unis sont en tête avec 61% des demandes (+2% par rapport semestre précédent), devant le Japon et ses 9% (-15 %), le Brésil et le Royaume-Uni avec 4% des requêtes. Il est à souligner que les demandes émanant du Brésil, de l’Espagne et de la Turquie ont plus que doublé par rapport au rapport précédent.

Twitter préciser encore ne s’être exécuté que dans la moitié des cas, car sa politique est de ne pas divulguer systématiquement les informations réclamées par les autorités si celles-ci n’identifient pas correctement un compte, ou si l’utilisateur fait opposition après avoir été informés de la démarche entreprise à son encontre.

Twitter : les demandes de gouvernements sur les utilisateurs explosent
Twitter : les demandes de gouvernements sur les utilisateurs explosent

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFree : ce qu’il faut savoir de l’offre de rachat de T-Mobile US
Article suivantTéléphonie mobile : le noir à la cote

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here