Les IG Nobel 2014 récompensent des travaux improbables qui font aussi réfléchir

De prime abord, les IG Nobel sont des récompenses qui mettent à l’honneur des découvertes scientifiques plus qu’improbables qui font à priori rire. Mais en y réfléchissant de plus près, ces découvertes sont bien plus sérieuses qu’il n’y parait.

C’est dans le théâtre Sanders de la prestigieuse université américaine Harvard, par de véritables Prix Nobels, que les IG Nobel 2014 ont été remis aux dix équipes lauréates de l’édition de cette année. Pour cette 24e remise des IG Nobel, qu’il faut prononcer Ig-nobel de la même manière qu’« ignoble » en anglais, aucune équipe française ne figure au palmarès.

Parmi les découvertes scientifiques les plus improbables mises à l’honneur cette année, on remarquera le prix de médecine remis à une équipe indienne et nord-américaine qui a découvert que le bacon pouvait servir de remède à un saignement de nez chez les personnes souffrant de thrombasthénie de Glanzmann, une maladie hémorragique. Si utiliser du porc fumé en tant que tampon nasal peut sembler totalement absurde, le pire est que visiblement cela fonctionne !

Le prix de neurologie a été remis à une équipe sino-canadienne qui considère « normal » que certaines personnes voient le Christ sur leur tranche de pain grillé, un phénomène nommé paréidolie, une attitude très répandue qui consiste à mettre un visage sur un motif ou un objet.

C’est une équipe internationale composée de chercheurs tchèques, indiens et japonais qui a reçu le prix de santé publique pour son évaluation des risques mentaux à posséder un chat. Loufoque, pas tant que ça vu que les scientifiques se sont penchés sur les risques de toxoplasmose, un parasite qui aime particulièrement se loger sur les félins, et qui peut déclencher, chez l’homme, certaines neuropathologies (dépression, idéations suicidaires, schizophrénie, etc.).

Tout aussi farfelus, des chercheurs espagnols se sont vu décerner le prix de nutrition pour leurs travaux portant sur la possibilité d’utiliser les bactéries issues des selles des nouveau-nés pour fabriquer des saucisses.

La problématique de la friction de la peau de banane a valu le prix de physique est allé à une équipe japonaise alors que le prix de psychologie a été décerné à une équipe de chercheurs qui a démontré que les couche-tard, comparativement aux lève-tôt, possèdent une probabilité accrue d’être narcissiques, manipulateurs et psychopathes.

IG Nobel 2014 : le palmarès des innovations farfelues

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDu NFC dans la prochaine smartwatch de Samsung
Article suivantWindows 9 : la préversion technique publique que pour octobre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here