Les internautes non membres de Facebook, pourchassés par le réseau social

Suite aux accusations comme quoi il traquerait les internautes non inscrits, Facebook a répondu qu’il s’agissait d’un bug et que celui-ci serait bientôt corrigé.

On sait pertinemment que Facebook traque les habitudes des utilisateurs inscrits, ce qui n’est pas forcément illégal s’il est inscrit et connecté. Le problème est qu’un rapport rédigé par des chercheurs belges révèle que le réseau social traque aussi ses utilisateurs lorsqu’ils ne sont pas connectés, mais pisterait tout autant les utilisateurs qui ne sont pas inscrits à Facebook !

« Quand un utilisateur de Facebook se déconnecte, Facebook continue de le tracer avec des cookies », rapporte le rapport. En outre, il suffit de consulter l’une des pages du réseau accessible à tous, par exemple celle d’une célébrité, pour que le site installe le fameux « cookie », même si on n’est pas inscrit. Alors que le site européen « Your online choices » permet en théorie de désactiver ces petits fichiers, Facebook aurait également placé un cookie sur ce site.

Facteur aggravant par-dessus tout, ces cookies sont tenaces vu qu’ils peuvent vous suivre pendant deux ans.

Suite à ces accusations, Facebook s’est défendu en annonçant « avoir trouvé un bug qui aurait pu envoyer des cookies à quelques personnes qui n’étaient pas sur Facebook ». « Ce bug est en train d’être réparé », poursuit le réseau social en assurant que « ce n’était pas son intention ».

Par contre, Facebook n’a pas réagi à la présence d’un cookie sur le site « Your online choices ».

Tags

3 Comments

  1. Monsieur Zuckerberg, se fout un peu de nous,
    sa société comme d’autres, utilise des algorithmes depuis longtemps pour évaluer qui surf sans être inscrit sur son réseau, ces cookies doivent en faire partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker