Les nouvelles technologies n’intéressent pas Michel Sapin !

On peut être ministre des Finances et s’intéresser aux nouvelles technologies : c’était le cas de Pierre Moscovici. On peut être tout l’opposé : c’est le cas de Michel Sapin.

Alors qu’il était au poste d’être ministre des Finances, Pierre Moscovici était très présent sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, preuve qu’il était au fait des nouvelles technologies. Son successeur, Michel Sapin, est radicalement à l’opposé de cette position en n’ayant par exemple pas de compte sur aucun réseau social.

Pire que cela, il se permet même de qualifier d’« imbécillité et appauvrissement » Twitter, ou d’affirmer que les selfies ne sont que des autoportraits qui donnent « des gueules de batraciens ». De fait, l’actuel ministre des Finances est tout sauf un geek.

Interrogé au sujet de son iPhone, Michel Sapin répond : « ce machin avec la pomme ? ». À son sujet, il avoue ne l’utiliser que pour téléphoner (1 297 contacts), lire des dépêches et envoyer/recevoir des textos.

De fait, en étant visiblement réfractaire à toutes nouvelles technologies, cette relation de Michel Sapin avec la technologie est plutôt singulière à l’heure où la France est en pleine mutation dans ce domaine sous la poussée du gouvernement, une situation qui pourrait être qualifiée d’assez ambiguë pour un ministre.

Tags

19 Comments

  1. confondre l’intérêt d’un objet avec l’usage qu’on en fait est le propre de l’imbécilité.
     » je crains le jour où la technologie surpassera nos échanges humains. Le monde aura une génération d’idiots  » A. Einstein.

  2. Et bien, tant mieux qu’il ne s’y intéresse pas. Quand ce gouvernement s’y intéresse, c’est pour prendre des mesures d’encadrement du net pour sauvegarder les rentes de situation de quelques secteurs de l’économie traditionnelle, quand ce n’est pas pour prendre des mesures liberticides : rappelons le tout récent avis négatif, malheureusement consultatif, rendu par le haut conseil du numérique sur un projet du ministre de l’intérieur. Rappelons aussi que la très compétente secrétaire d’état au numérique, Fleur Pellerin, s’est faite placardiser lors du dernier remaniement. Il faut souhaiter que ce gouvernement tout entier se désintéresse du numérique !!!

  3. C est rassurant de lire tous ces commentaires corriger la naïveté de cet article, et de voir que nous sommes assez nombreux à sortir du triste quotidien TV/Facebook. L’humanité est largement plus intelligente que cela!! C est à nous de le montrer aux gens, au lieu des médias: alors au boulot! partagez vos connaissances sur Wikipedia, rejoignez les communautés libres,.. et transmettez savoir, technologie, science..
    La pointe de la technologie aujourd’hui: les détecteurs en physique des particules! Allez jetez un coup d oeil sur les expériences du LHC comme ATLAS ou CMS. Regardez aussi ce qui on fait en physique du neutrino, y a des choses sympas. Et n oubliez pas: PARTAGEZ!!
    Manu, un physicien neutrino!

  4. Donc pour ‘aimer’ les nouvelles technologies il fait aimer tweeter ou ‘paraître’ sur les réseaux sociaux ; quelle blague !
    Et que dire de la plupart des utilisateurs de ce genre de communication et faire partie des moutons, sans analyser le comportement de la plupart des utilisateurs plus proches de la décérébration que de la cognition..

  5. On se demande pourquoi la France a toujours un temps de retard.
    Avec ce genre de dirigeant il ne faut plus s’étonner …

  6. « notamment Twitter, preuve qu’il était au fait des nouvelles technologies. »
    Bravo, depuis quand Twitter représente-t-il le fait des nouvelles technologies ? Vous vous souvenez de ce que c’est encore j’espère ? Un simple service de « télégrammes » disponible pour le web et en mode d’abonnement plutôt que destinataire. C’est vrai que le modernisme c’est aussi redécouvrir le passé ! Il n’y a rien dans ce service qui soit un fleuron d’imagination. Par contre, les technologies intéressantes liées au Big Data utilisées par Twitter sont complètement transparentes pour l’utilisateur qui n’est d’ailleurs le plus souvent pas intéressé par elles. Alors je veux bien encore que vous parliez de nouveaux modes de communication, mais la nouvelle technologie passe sûrement largement au-dessus de la tête des utilisateurs lambda afficionados de Twitter. Donc ce n’est sûrement pas à cause de cela qu’on utilise ou pas Twitter. Maintenant, s’il s’agit de montrer qu’on est au fait …

  7. Bien sûr que M. Sapin croit aux nouvelles technologies : n’incite-t-il pas chaque contribuable à laisser le stylo dans son pot et utiliser un clavier pour établir sa déclaration ?

  8. Je suis vraiment fier de Nous. Vous. Je retrouve ici et dans vos réactions mes semblables sensés qui utilisent le net avec justesse et ingéniosité. Depuis 99 sur le web dés que j’ai vu arrivé le twiteux et le Facebook, je me suis dit : holala, déjà MSN c’est bien laid, mais là on va toucher le fond du baril. Cela n’a pas loupé.Sapin n’est pas un rétrograde je ne suis pas socialo mais je lui tire mon chapeau. Quitte à passer pour un rétrograde aux yeux des dictateurs du tweet,il a eu les couilles de le dire. et comme vous moi aussi je bidouille à la journée longue toutes sortes de logiciels, configurations, connexions. En même temps quand tu as commencé avec win95, t’as pas le choix ! A l’époque c’était une question de survie. (héhé)
    En tout cas les amis content de voir que l’esprit du web n’est pas mort grâce à vous.

  9. Si Michel Sapin, ne s’intéresse pas aux nouveaux outils de communication et d’informations tels que Facebook et Twitter, c’est parce qu’il n’y comprends rien comme sa fonction de Ministre.

  10. Je suis ravi de voir les réactions à cet article ; je n’aurais pas mieux dit !! Ces conneries de réseaux sociaux sont devenus une véritable dictature, le reflet de cet abrutissement consumériste généralisé. Ne pas céder à cette vacuité est, selon moi, un gage de sérieux. Perso, pas de compte fesseplouc ou truiter, et pourtant, dès qu’un souci informatique se fait ressentir, dès qu’il s’agit de configurer tel ou tel appareil/téléphone etc, qui appelle t’on ? Bibi 😀
    Merci messieurs/dames d’être ouvert d’esprit, sans forcément être « connectés » !

  11. Tout à fait d’accord avec Sigeric. La fonction de Michel Sapin est beaucoup trop importante pour s’épancher sur les réseaux sociaux.
    Pour mon cas, je n’ai ni compte Facebook, ni compte Twitter qui ne sont rien d’autre qu’une forme branchée du café du commerce.

  12. Michel SAPIN peut être tout à fait réfractaire à Tweeter dans l’exercice de ses fonctions et ça paraît plutôt normal. On ne peut pas reprocher aux politiques de n’être que dans le discours et en même temps leu demander de balancer des réactions en 160 caractères sur tout et n’importe quoi.
    Il serait-peut-être temps, une bonne fois pour toutes, de faire la part des choses entre les babioles technologiques qui ne sont jamais que les vecteurs des conversations du café du commerce au 21e siècle et les modes de communication officiels des décideurs politiques et/ou économiques en charge d’affaires où la communication est une affaire sérieuse qui ne résume pas à quelques bons mots, un petit aphorisme ou le pitch d’une crise internationale.
    Par ailleurs, ces outils favorisent la réaction de l’homme par rapport à la fonction. Au fond, ce que Michel SAPIN pourrait « tweeter » n’a aucune importance. En revanche, ce que le ministre des finances peut déclarer dans une pensée qui dépasse les 160 caractères peut être intéressant.

    Ceci dit, tant que des hommes politiques qui prétendent exercer des mandats exécutifs ou législatifs nationaux, et donc exercer des fonctions sérieuses, iront expliquer chez Ardisson leur avis sur Youporn je crois que s’insurger sur les outils de communication reviendra à pisser dans un violon ; finalement, on jamais que les décideur que l’on mérite.

  13. Je crains que l’auteur ne confonde les nouveaux usages sociaux qui sont fait d’internet, les « selfies » et autres nouvelles habitudes liés à l’émergence du Web 2.0 et de l’usage qu’en fait la génération Y avec les nouvelles technologies.

    Utiliser la 3G, ses e-mails, son agenda en ligne, les documents partagés, etc. n’est pas utiliser les technologies actuelles ?
    Ou bien est-ce qu’il faut absolument ragoter sur Tweeter, se répandre sur Facebook, taguer chaque sortie, chaque lieux de vacances avec Foursquare pour avoir une vie « numérique publique », sans aucune pudeur, sans vie privée ?

    Je n’aime ni la télé et ses émissions à 90% débiles, ni les ragots de tweeter, je n’ai pas de compte Facebook, je ne me prends pas en photo moi-même (ni mon assiette au restaurant). Tout cela ne m’empêche pas de développer mes propres micrologiciels lorsque mes périphériques ne sont pas nativement géré sous mon système d’exploitation libre, modifier le fonctionnement de mon logiciel GPS afin qu’il affiche les radars, intégrer une gestion en Wifi de mes appareils électroménager (oui bon ok, je suis ingénieur, ça aide). Mais je n’ai pas de compte Facebook, suis-je un arriéré technologique ?

  14. Naturellement M.SAPIN fait encore une digression estivale pour éviter de parler des vrais sujets économiques qui concernent directement au quotidien la France d’en bas. M.SAPIN lui n’a pas de soucis financier sur sa déclaration de patrimoine quand bien même il semble toujours adepte du boulier chinois.

  15. je suis tout à fait d’accord avec la visions des choses de Michel SAPIN!
    que de problèmes (certains très graves) seraient évités sans ces réseaux dits « sociaux ».
    Ces outils avilissent l’homme.
    Ce n’est pas être réfractaire aux nouvelles technologies que dire cela, au contraire c’est être clairvoyant et en avant garde.

  16. Bonjour je ne vois rien de choquant. Je travaille dans l’informatique et je suis anti-facebook avec les dérivés qui vont avec. Les tweets ça n’apporte rien, je n’ai pas de compte non plus. Quant aux applis qui détectent son entrée dans un magasin ou prendre une photo quand on se promène et la balancer sur facebook, je n’aime pas non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker