Les objets connectés ont leur trophée

À l’initiative du groupe CCM Benchmark et de NPA Conseil, la 1re cérémonie de remise du Trophée des Objets Connectés a eu lieu à Paris.

C’est à Paris, à la Maison des Travaux Publics, que le du groupe CCM Benchmark et de NPA Conseil, ainsi que de nombreux partenaires, ont organisé la 1re cérémonie de remise du Trophée des Objets Connectés.

C’est à cette occasion que le jury composé de Yaël Clarke (Directrice de CCM Benchmark Institut et Panel), Philippe Bailly (Président de NPA Conseil), Elsa Bembaron (Le Figaro), Thierry Cassagneres, (Generali France), Serge Darrieumerlou (Directeur général de Somfy France), Paul-François Fournier (Directeur du Pôle Innovation de la BPI), Florence Guthfreund-Roland (Associée DLA Piper), Christophe Joly (Rédacteur en chef de Metronews), Michel Jumeau (Directeur du Marketing d’Orange), Elodie Perthuisot (Directrice Commerciale de la FNAC), Patrick Russo (Consultant du Club des Annonceurs) ont récompensé les initiatives numériques les plus innovantes en matière d’objets connectés.

Hormis les prix attribués aux objets des catégories « Bien-être et santé », « Transport et mobilité », « Maison connectée », « Objets individuels et portés », le jury a également décerné 3 prix spéciaux.

Alors que les objets connectés sont tout en devenir, l’initiative de cette 1re cérémonie de remise du Trophée des Objets Connectés est à souligner, une manifestation qui va certainement acquérir ses lettres de noblesse au fil des éditions lorsque l’offre en matière d’objet connecté sera encore plus étoffée qu’aujourd’hui.

1ère édition du Trophée des Objets Connectés 2014
1ère édition du Trophée des Objets Connectés 2014

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : son iWatch arrivera en octobre
Article suivantZ Launcher : Nokia lance un écran de démarrage pour Android

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here