Les prochaines versions de Chrome protègeront l’autonomie de la batterie

Google avait promis que ses ingénieurs travailleraient à préserver l’autonomie de la batterie. C’est ce qu’apporte une version bêta du navigateur Chrome.

Lors d’une discussion organisée sur Reddit, à la fin du mois dernier, l’équipe de développement du navigateur Chrome avait répondu aux questions des internautes. À cette occasion, Aurimas Liutikas, ingénieur sur le projet Chromium, avait affirmé : « Nous travaillons activement sur l’optimisation de la batterie lorsque Chrome est au premier plan ou tourne en tâche de fond ».

Comme l’indique un des blogs officiels de Google, le lecteur Flash est au centre de toutes les attentions. Dans un des billets, il est notamment écrit que la firme de Mountain View a travaillé avec Adobe pour optimiser au mieux la gestion de l’autonomie sur les PC portables.

« Lorsque vous vous trouvez sur une page web avec Flash, nous interromprons à bon escient certains contenus (par exemple les animations Flash) qui ne sont pas centraux sur la page web, tandis que le contenu central (une vidéo par exemple) sera diffusé sans interruption. Si un élément de la page est sur pause alors qu’il vous intéresse, il suffira de cliquer dessus pour le lancer. »

Cette nouveauté est intégrée dans la dernière version bêta de Chrome. Cette fonctionnalité peut être réglée dans les paramètres du navigateur.

Tommy Li, un autre ingénieur impliqué, explique également que d’autres optimisations seront introduites au cours des prochaines versions.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMiracle archéologique … ou découverte d’une « momie » d’un genre nouveau ?!
Article suivantSkylanders : place aux véhicules !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here