Les résultats de GoPro déçoivent, son action chute de 18% !

En annonçant une performance financière décevante pour le troisième trimestre, le fabricant de minicaméras GoPro a déçu les investisseurs. En réaction, son action a chuté de 18%.

C’est mercredi que le fabricant de minicaméras GoPro a présenté ses résultats financiers pour le trimestre écoulé. L’entreprise affiche des revenus en hausse de 43% à 400 millions de dollars. Alors que le bénéfice l’année dernière était de 14,6 millions de dollars, il est cette fois de 18,8 millions de dollars.

Globalement, ces résultats sont donc bons… mais pas suffisamment. En effet, les investisseurs tablaient sur des revenus compris entre 500 et 550 millions de dollars, ce qui signifie que GoPro a déçu.

La réaction a été immédiate. Dès la publication de ces résultats jugés décevant, l’action GoPro a plongé de 18% à Wall Street. Ainsi, dans les échanges d’après-Bourse, la valeur est passée sous la barre des 25 dollars, soit moins d’un dollar de plus que celle de son entrée en bourse prix qui était de 24 dollars, et très loin des 87 dollars de son pic historique d’octobre 2014.

Rien ne va plus !

La situation de GoPro n’est pas prête de s’améliorer vu que le fabricant de minicaméras prévoit un trimestre en cours tout aussi difficile, une annonce inquiétante alors que l’on approche de la période des fêtes. La prévision d’un recul de 13 à 21% par rapport aux résultats de l’année dernière inquiète tout autant les investisseurs.

La seule solution va donc être de rebondir. Mais comment ?

Comment GoPro peut-il rebondir ?

Pour redresser sa situation, GoPro a plusieurs solutions en perspective. Le marché des drones pour lequel le fabricant est déjà en train de concevoir un quadricoptère. Son lancement serait prévu pour le courant de l’année prochaine.

L’entreprise mise aussi sur la réalité virtuelle avec sa caméra capable de filmer à 360°. Il s’agit malheureusement d’un marché de niche vu qu’elle ne s’adresse qu’aux professionnels.

Pour finir, GoPro pourrait aussi se transformer en plate-forme de médias en profitant de son active communauté d’utilisateurs. Mais pour cela, il faudrait monétiser les 3,4 millions d’abonnés à sa chaîne YouTube.

En bref, GoPro a son destin entre les mains. La solution passera par un nouveau produit porteur alors que les smartphones sont devenus une concurrence de plus en plus directe pour les minicaméras.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEurope : coup de poignard dans le dos des partisans de la neutralité du net
Article suivantImportante percée en matière de batterie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here