Les sept tendances qui vont marquer le CES 2015

Quelles sont les sept tendances principales qui vont marquer l’édition 2015 du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas ?

Au fil des années, le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas est devenu un salon incontournable de l’électronique grand public. L’édition de cette année n’échappera pas à cette règle avec ses 35 000 exposants disséminés sur 200 000 mètres carrés d’exposition, sans oublier les 150 à 160 000 professionnels qui sont attendus entre le 6 et le 10 janvier.

Comme chaque année, cette édition sera une démesure dans tous les sens du terme. Pour les aficionados du high-tech que nous sommes, quelles seront les grandes tendances qui vont se dégager de cette édition 2015 ?

1. Alors que des téléviseurs haute définition sont présentés depuis plusieurs années au CES, l’édition 2015 devrait suivre cette voie avec une généralisation de la 4K. Ce ne sont pas moins de 100 modèles de téléviseurs 4K qui sont annoncés cette année.

Alors que ces téléviseurs ont tendance à être très mince, ils seront une nouvelle fois associés aux barres sonores, ces systèmes sonores capables de restituer du son HD stéréo et 5.1 surround.

Ce CES 2015 pourrait même être l’occasion de découvrir le ou les premiers modèles de téléviseur 8K, une technologie qui ne devrait pas devenir véritablement grand public avant 2020.

2. Véritable tendance du moment, l’internet des objets sera bien évidemment de la partie à Las Vegas. On devrait découvrir des radios, des serrures intelligentes, des ampoules, des thermostats, des lits connectés et certainement bien d’autres objets encore, généralement pilotables depuis une appli de smartphone.

3. Cela fait maintenant deux ans que les constructeurs automobiles sont présents au CES, ils seront dix cette année, notamment Audi, BMW, Toyota, General Motors, Ford et Mercedes-Benz. Ce salon est l’occasion pour eux de dévoiler les fonctionnalités de leur voiture intelligente et connectée.

Ces présentations seront bien évidemment l’occasion de découvrir des systèmes maison, mais aussi des plateformes plus généralistes, comme la solution CarPlay d’Apple.

4. L’Apple Watch, le principal wearable de l’année 2015 ne sera pas présent au CES. Cela ne va pas empêcher les autres fabricants de dévoiler leurs solutions, que cela soit la smartwatch, les lunettes connectées, ou même les vêtements.

Une conférence prévue le mercredi 7 janvier promet d’être particulièrement intéressante vu qu’elle regroupera des dirigeants de Samsung, Motorola, Intel et Yahoo! autour du thème « The Market for Smartwatches » (« le marché des smartwatchs »).

5. Alors que les robots sont très tendance, surtout au Japon, une zone entière du CES leur est consacré. Cela sera l’occasion de découvrir de nouveaux robots pour la maison ou autres, qu’ils vous servent de serviteur, à faire le ménage ou laver les fenêtres.

Les drones, de plus en plus tendance auprès du grand public, auront par ailleurs droit à un espace spécialement dédié.

6. Alors que la croissance du marché des tablettes a ralenti, les tablettes tactiles seront une nouvelle fois l’une des grandes attractions du CES. La tendance devrait être vers des modèles de moins en moins chers, mais aussi qui proposerait des fonctions spécifiques.

Les smartphones seront bien évidemment également de la partie, mais les grosses annonces dans ce domaine sont plutôt attendues pour le Mobile World Congress de Barcelone, en mars prochain.

7. Avec un marché qui doit passer de 76 millions de dollars en 2014 à 175 millions en 2018, les imprimantes 3D sont une tendance high-tech qu’il faudra suivre lors de ce CES 2015. Des modèles à moins de 1 500 dollars devraient être présentés lors du salon.

Il ne reste donc plus qu’à attendre l’ouverture du CES 2015 pour découvrir de visu toutes ces tendances.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSNCF : l’internet dans les trains avance… lentement
Article suivantMieux vaut ne pas lire sur une tablette avant de se coucher

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here