Les smartphones 256 Go se préparent grâce aux puces Samsung

La prochaine génération de smartphone sera équipée d’une capacité de stockage de 256 Go. Samsung a lancé la production de masse des puces de mémoire flash.

Aujourd’hui, les smartphones proposés sur le marché disposent de 16, 32 ou 64 Go d’espace de stockage, 128 Go dans le meilleur des cas. Alors que la musique, les vidéos et les images prennent de plus en plus de place sur nos mobiles, le stockage peut vite devenir problématique, d’autant plus si l’appareil n’est pas équipé d’un port microSD.

Ce problème de stockage n’en est désormais plus réellement un. Samsung a en effet réussi à augmenter la densité de sa technologie V-NAND utilisée dans les puces pour la mémoire flash. En clair, cela signifie que la capacité de stockage peut augmenter à volume égal. Justement, le fabricant sud-coréen vient d’annoncer le début de la production de masse de ses puces mémoires flash de grande capacité, des puces de 256 Go.

Grâce à l’utilisation de ces puces, les smartphones de prochaine génération pourront donc embarquer 256 Go d’espace de stockage soit le double d’actuellement. En annonçant des vitesses de transfert pouvant atteindre 850 mégabits/seconde, la vitesse de ces puces va garantir que les mobiles soient encore plus performants en étant près de deux fois plus rapides que les SSD SATA sur PC. Pour comprendre cette vitesse, il faut savoir qu’il suffit de 12 secondes pour stocker un film HD de 90 minutes pesant 5 Go.

Alors que les smartphones 128 Go sont déjà les déclinaisons les plus chères, il est certain que l’arrivée des versions 256 Go vont bouleverser les grilles tarifaires. Par ricochet, on pourrait espérer une baisse de prix pour les terminaux moins bien nantis en mémoire flash. Pour l’heure, cela reste de la pure spéculation.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLoin de céder au FBI, Apple songerait à encore renforcer la sécurité de l’iPhone
Article suivantLes internautes français deviennent de plus en plus des mobinautes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. toutes mes felicitations au staff linformatique pour ces superbes actualites! alors Ce sera une superbe technologie de la part de Samsung!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here