Les souvenirs de Microsoft : Windows, Office, Internet Explorer…

Alors que Microsoft s’apprête à tourner une nouvelle page de son histoire avec la nomination de Satya Nadella au poste de PDG, il est bon de se souvenir des produits qui ont fait le succès de la firme de Redmond.

Que serait l’informatique aujourd’hui si Microsoft n’avait pas existé ? C’est très difficile à dire tellement les produits de la marque ont marqué des générations et contribué à la démocratisation de l’informatique auprès du grand public.

Un retour sur les produits phares de Microsoft nous remémore le système d’exploitation MS-DOS qui fit les beaux jours des premiers utilisateurs, suivit par les différentes versions de Windows.

Si Microsoft a su passer de la ligne de commande à l’interface graphique, et même tactile avec Windows 8, une autre force de l’entreprise aura été ses logiciels, son navigateur Internet Explorer qui a ouvert la porte sur internet même si d’autres produits se rivalisent de plus en plus, l’incontournable pack Office qui a fait le bonheur du monde des entreprises, sans bien évidemment omettre Skype et tous les autres logiciels.

Alors que Microsoft est essentiellement un éditeur de logiciel, il ne faut surtout pas oublier ses Xbox, des consoles de jeu qui se sont vendues à des millions d’exemplaires dans le monde, sans oublier son système Kinect.

Plus récemment, il faut encore ajouter à la liste les tablettes Surface ou encore l’activité smartphone qui vient d’être rachetée à Nokia.

Maintenant que Satya Nadella va prendre ses fonctions de nouveau PDG de Microsoft, qu’est-ce qui va changer, dans quelles voies va foncer la firme de Redmond ? L’avenir nous le dira, mais les souvenirs de tout ce qui a déjà été produit resteront.

Windows, Office… les produits Microsoft qui ont marqué l'histoire
Windows, Office… les produits Microsoft qui ont marqué l’histoire

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPourquoi les ordinateurs Vaio de Sony ne tournent pas sous OS X ?
Article suivantBill Gates : à quoi rime son « faux » départ ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here