Les supports techniques de Dell et HP conseillent d’abandonner Windows 10

Si Microsoft fait tout son possible pour que les utilisateurs passent à Windows 10, ce n’est pas le cas de certains fabricants qui déconseillent de le faire.

Pour Microsoft, Windows 10 est l’avenir. C’est pour cette raison que la firme de Redmond multiplie les stratégies pour inciter un maximum d’utilisateurs à adopter son nouveau système d’exploitation. Vu que plus de 110 millions de postes ont déjà été migrer, cela à l’air de parfaitement fonctionner.

Un bâton dans les roues nommé Dell et HP

À l’opposé de Microsoft, certains fabricants de PC sont nettement moins enclins de passer à Windows 10. C’est par exemple le cas de Dell et HP. En effet, le support technique téléphonique de ces deux marques incite ses clients à surseoir à la mise à niveau de leur PC vers le nouveau système d’exploitation.

Cette position de Dell et HP n’est pas une position ouvertement affichée par les deux marques. Elle émane en fait d’un sondage réalisé par Laptop Mag directement auprès de leur support technique.

Par exemple, au sujet d’un problème de touchpad sur un ordinateur portable Inspiron, un agent du support de Dell a recommandé de revenir à Windows 8.1 en expliquant qu’ils avaient reçu beaucoup d’appels concernant Windows 10.

Lors d’un autre appel, un agent a même déclaré qu’« il y a beaucoup de pépins avec Windows 10 ».

Même son de cloche chez HP lorsqu’on parle au support de l’impossibilité d’utiliser la fonctionnalité de contrôle de température CoolSense sur un ordinateur portable Pavilion. Il a répondu que « je ne recommande pas vraiment aux clients de passer à niveau vers Windows 10 ».

Aux utilisateurs qui n’arrivent plus revenir en arrière, il leur a même été conseillé d’acheter une clé de récupération USB à 40 dollars pour repasser à Windows 8.1.

Ce ne sont pas seulement Dell et HP qui doutent de Windows 10

La question de Windows 10 se pose également chez Lenovo. Même si l’agent du support n’a pas clairement dit de revenir en arrière, ses explications sur Windows 10 ont été très confuses, preuve que le nouveau système d’exploitation ne convainc pas non plus.

Officiellement, l’attitude est plus conciliante vis-à-vis de Windows 10

En passant par la voie officielle, le message des fabricants est nettement plus édulcoré. Dell indique par exemple : « comme Windows 10 continue à évoluer, nous recommandons parfois un client de revenir à l’ancien système d’exploitation pour résoudre un problème spécifique. Nous avons une boucle de rétroaction continue avec Microsoft pour partager un aperçu des problèmes de nos clients ».

« Nous restons persuadés que Windows 10 est prêt à satisfaire nos clients », ajoute le constructeur.

Chez HP, Mike Nash déclare : « à la fin de la journée, le but de notre agent est de faire que le PC de notre client fonctionne. Compte tenu des scénarios possibles, il est possible que revenir en arrière soit la solution la plus rapide ».

Est-ce que l’attitude de Dell et HP vous conforte de ne pas passer à Windows 10 ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Play propose les séries TV aussi en France
Article suivantFacebook : de la téléportation virtuelle pour 2025

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

2 Commentaires

  1. Je n’aime pas spécialement Microsoft, mais il faut arrêter de se foutre des gens : ce que les guignols du SAV oublient de dire, c’est que la majorité des problèmes provient des constructeurs/assembleur/fondeurs qui ne sont pas foutus de développer des drivers potables pour Windows 10 alors que ça fait 1 an et demi qu’il y a des previews disponibles.

    Sans cautionner la politique de Microsoft, il faut que les OEM et vendeurs de PC se remettent en questions quant au support logiciel du matériel qu’ils vendent !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here