Les tout nouveaux détails de la LG G4 : un mélange de G Flex 2 et de la G3

Les toutes premières images soutirées de la LG G4, tant espérées, dévoilent un design attachant.

Ce n’est pas à Barcelone que le fabricant de la Corée du Sud a lancé la LG G4. Pourtant, le prix du meilleur smarthphone de Barcelone de l’année 2014 lui ai revenu. De plus, l’année précédente, c’est dans la même ville que la G3 remportait le même prix, preuve que son successeur, notamment la LG G4 était très espérée.

LG a effectivement différé de plusieurs mois le lancement du G4 dans le but de profiter d’une exposition plus marquante, loin des effets d’annonces intempestives, récurrentes au même moment au Mobile World Congress.

Un mélange captivant

Divulgué en janvier au CES, le G4 aurait été un mélange entre le G Flex 2 et le G3, selon les toutes premières images prises ce matin attestant un ouï-dire circulant depuis plusieurs jours.

Les clichés ont été mis en ligne par OnLeaks qui est un récent compte Twitter du site internet français Nowhereelse prenant le relais de EveLeaks pour distribuer les images leakées.
Tenant compte des images, on peut affirmer que le G4 serait comme la G3 adoptant le design incurvé de la G Flex. Avec la surcouche LG UX 4, elle tirerait vers Android5, d’après les ragots.

C’est l’esthétique interne qui importe

Malgré les rumeurs, le plus important c’est de savoir ce que renferme la G4. LG sera obligée de frapper fort pour dépasser le Samsung Galaxy S6 excellant toutes les offres sur le marché actuel avec son processeur Exynos et sa mémoire extra vive.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne vidéo qui montre le rayonnement de la radioactivité
Article suivantApple : ça remarche après 12 heures de panne

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here