Les tweets sponsorisés quittent leur nid

Twitter annonce un partenariat avec Yahoo! Japan et l’application Flipboard pour pouvoir directement afficher des tweets sponsorisés sur leurs pages.

Le moins que l’on puisse dire est que les tweets sponsorisés quittent leur nid vu que ceux-ci pourront être affiché sur d’autres sites que ceux de Twitter. C’est en annonçant la conclusion d’un partenariat publicitaire avec la filiale japonaise de Yahoo! et l’application Flipboard que l’on apprend qu’ils vont afficher des tweets sponsorisés directement sur leurs pages.

Ces deux partenaires sont déjà des habitués de Twitter. Yahoo! Japan dispose d’un moteur de recherche consacré aux tweets dans lequel sera intégré des tweets sponsorisés. Le même principe s’appliquera à Flipboard, une application d’agrégation de contenus en ligne qui autorise déjà la publication de tweets. « Ces partenariats ouvrent une nouvelle opportunité d’étendre le message des marques qui font déjà de la publicité sur Twitter à une audience plus large », explique Ameet Ranadive, en charge du produit chez Twitter, dans un post de blog.

Si Twitter indique les marques pourront choisir d’afficher leur publicité uniquement sur le réseau social ou sur les sites partenaires, il ne précise par contre pas quelles entreprises testeront le modèle en premier. Il est probable que les entreprises japonaises et américaines seront les premières intéressées. Le constructeur automobile Nissan fait notamment partie des clients cités comme pouvant être potentiellement intéressés par ce nouveau service.

Twitter promet également qu’il s’agit « d’une première sur une longue liste d’opportunités », ce qui signifie que d’autres partenariats du même genre devraient être prochainement conclus.

Il est bon de préciser, à la différence d’autres sites qui privilégient les bannières publicitaires classiques, que Twitter a fait le choix des tweets sponsorisés, des messages achetés par les marques qui s’affichent sur le fil d’actualité des utilisateurs, dans le même format que les tweets classiques, une option discrète qui s’adapte parfaitement aussi aux petits écrans des smartphones.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSalon de Genève : Ferrari dévoilera une 488 GTB biturbo
Article suivantRenault révèle les premières photos de son nouveau crossover Kadjar

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here