Les ventes d’iPhone procurent un bénéfice historique à Apple

Boosté par les ventes record d’iPhone, le bénéfice trimestriel d’Apple a atteint un sommet historique à plus de 18 milliards de dollars.

Ce mardi, Apple a dévoilé ses résultats trimestriels. Les chiffres présentés ont de quoi donner le tournis.

Alors que les espérances des analystes oscillaient entre 64,5 et 67 millions d’iPhone vendu, la marque à la pomme a annoncé avoir écoulé 74,5 millions d’exemplaires de son téléphone intelligent, sans détailler les modèles. « « La demande pour l’iPhone est impressionnante et surprenante », observe Tim Cook, ajoutant qu’ « il est difficile d’expliquer de tels volumes ».

La firme de Cupertino annonce par la même occasion avoir vendu son milliardième appareil fonctionnant avec le système d’exploitation mobile iOS.
Cet enthousiasme pour l’iPhone s’est bien évidemment directement répercuté sur le bénéfice net d’Apple vu que celui-ci a bondi de 27,9% à 18,02 milliards de dollars.
Site à cette annonce, à Wall Street, le titre Apple bondissait de 5,55% à 115,20 dollars dans les échanges électroniques qui ont suivi la clôture de la séance de mardi.

Boosté par l’engouement en Chine, l’iPhone représente désormais 68% du chiffre d’affaires d’Apple. « Il est clair que l’appétit pour les nouveaux iPhone d’Apple est sans précédent en Chine, où le groupe a du mal à répondre à la demande », fait remarquer Brian White, analyste chez Cantor Fiztgerald. Selon la banque UBS, la Chine représenterait à elle seule plus d’un tiers (36%) des ventes d’iPhone au dernier trimestre contre moins d’un quart (24%) aux États-Unis.

Parallèlement au succès des iPhone, les ordinateurs Macintosh se portent également bien vu que leurs ventes ont bondi de 14% sur un an à 5,51 millions d’unités, également un record.

Par contre, les ventes de tablettes électroniques iPad ont reculé de 17,8% sur un an, à 21,41 millions d’unités. « À long terme, l’iPad reste un segment important », défend Tim Cook.

Au final, tous produits confondus, le chiffre d’affaires d’Apple est en hausse de 29,5% sur un an à 74,6 milliards de dollars, ce qui est nettement plus que les prévisions des analystes qui attendaient en moyenne 67,69 milliards de dollars.

Alors que la marge était de 37,9% il y a un an, elle s’est améliorée à 39,9%, notamment grâce à l’augmentation du prix moyen de l’iPhone qui est passé de 637 dollars l’unité à 687 dollars.

Pour le trimestre en cours, Apple table sur des recettes comprises entre 52 et 55 milliards de dollars.

Il est à noter que l’Apple Watch ne sera finalement pas lancée « début 2015 » comme précédemment annoncé, mais à partir du mois d’avril. Ce lancement pourrait contribuer à booster les ventes d’appareils Apple selon de nombreux analystes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDécouverte d’anneaux 200 fois plus grands que ceux de Saturne
Article suivantAvec Discover, Snapchat accélère la monétisation du service

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here