Les yeux de la NASA sont fixés sur Pluton

Maintenant que la sonde spatiale américaine New Horizons a Pluton en ligne de mire, tous les yeux de la NASA sont fixés vers cette planète naine.

Lors que la sonde spatiale New Horizons a quitté la Terre en 2006 à destination de Pluton, sa destination avait encore le statut de neuvième planète du Système solaire. Depuis, la planète a été déclassée en planète naine.

Après un voyage de 5 milliards de kilomètres, la sonde n’est désormais plus qu’à 200 millions de kilomètres de Pluton. En juillet prochain, New Horizons sera le premier engin à survoler cette boule de glace de 2 000 kilomètres de diamètre.

Maintenant que la sonde a Pluton en ligne de mire, tous les yeux de la NASA sont fixés vers cette planète naine vu que personne ne connait encore son apparence.
Mercredi, la NASA a diffusé les premières images prises par New Horizons. Malgré la distance, on distingue déjà clairement Pluton et sa plus imposante lune, Charon. Entre les deux clichés, pris le 25 et le 27 janvier, on observe clairement le mouvement relatif du satellite.

On souligne que la date de publication de ces premières images par la NASA n’est pas anodine, le 4 février. C’est en effet le 4 février 1909 que Clyde Tombaugh est né, l’astronome qui a découvert Pluton, mais surtout le seul Américain à avoir découvert une planète.

Maintenant que New Horizons voyage a vu en direction de Pluton, sa première manœuvre de correction, baser sur les images prises par son télescope, sera prévu pour le 10 mars prochain.

Pour notre curiosité, il faudra attendre encore quelques semaines avant que des clichés plus détaillés soient pris par la sonde.
newhorizonsr

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentThe Pirate Bay nie être un piège du FBI
Article suivantPostAccess : La Poste expérimente des serrures connectées

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here