Let’s Encrypt : ils se regroupent pour proposer des certificats SSL gratuits

Mozilla, Cisco, Akamai, l’Electronic Frontier Foundation, IdenTrust et des chercheurs de l’Université du Michigan se sont associés dans le cadre de l’initiative Let’s Encrypt, un projet qui vise à proposer des certificats SSL gratuits.

Comme l’explique l’Electronic Frontier Foundation (EFF), « HTTPS est dépendante d’une bureaucratie horriblement complexe et souvent structurellement dysfonctionnelle pour l’authentification ». C’est pour remédier à ce problème que Mozilla, Cisco, Akamai, l’Electronic Frontier Foundation, IdenTrust et des chercheurs de l’Université du Michigan se sont associés dans le cadre de l’initiative Let’s Encrypt. Le but de ce projet est de créer une nouvelle autorité de certification et d’offrir gratuitement des certificats numériques à toute personne qui est propriétaire d’un nom de domaine internet.

Les développeurs intéressés peuvent aller jeter un coup d’œil sur GitHub pour se faire une idée. Mais attention, pas question de déjà mettre en production cette solution, tous les certificats sont pour le moment révoqués, ce qui pourrait bloquer l’affichage d’un site. Il faudra attendre l’été prochain pour que la solution finale soit disponible.

Grâce à l’initiative Let’s Encrypt, n’importe quel site pourra bénéficier du HTTPS, donc sécuriser le trafic et éviter que quelqu’un espionne les habitudes de navigation de l’internaute. Par sa gratuité, ce service permettra même aux petites structures de passer au SSL/TLS, surtout que le processus sera en plus simple.

lets-encrypt-certificats-ssl

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa capsule américaine Orion sera un peu européenne
Article suivantWatchKit : les outils de développement pour l’Apple Watch sont disponibles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here