L’existence d’un gigantesque océan sous nos pieds se confirme

Alors que la découverte d’une inclusion de ringwoodite dans un diamant a récemment relancé l’hypothèse d’un gigantesque océan dissimulé sous nos pieds, une nouvelle étude confirmerait le bienfondé de cette théorie.

Cela fait maintenant quelques mois que la théorie de l’existence d’un gigantesque océan sous nos pieds avait été remise au gout du jour, plus précisément depuis la découverte d’une inclusion de ringwoodite dans un diamant.

C’est l’étude de ce diamant marron, sans grande valeur marchande, ramené à la surface par un volcan brésilien qui semble avoir déclenché une cascade de nouveaux indices.

En effet, la ringwoodite possède la propriété naturelle de piéger l’eau en son sein, non à l’état de liquide, de gaz ou de glace, mais sous la forme d’ions hydroxydes. Une analyse poussée a d’ailleurs permis que la ringwoodite de ce diamant contienne environ 1,5 % d’eau.

Comme la ringwoodite n’est rien d’autre que de l’olivine, le principal minéral du manteau terrestre, soumise à des conditions de température et de pression similaires à celles rencontrées à environ 600 kilomètres de profondeur en direction du centre de la Terre, relancé l’hypothèse d’un gigantesque océan dissimulé sous nos pieds s’est trouvées considérablement renforcée.

Histoire de confirmer cette hypothèse, une autre équipe de chercheurs américains de l’université Northwestern de l’Illinois et de l’université du Nouveau-Mexique a tenté d’apporter un autre point de vue étudiant le comportement des ondes sismiques. C’est en se basant sur le fait que les ondes ralentissent lorsqu’elles rencontrent des roches humides qu’ils ont tenté de valider l’existence de cet océan.

C’est grâce à un réseau de 2 000 sismographes répartis sur tout le territoire des États-Unis et en recensant minutieusement les données de 500 tremblements de terre que les chercheurs sont convaincus qu’une gigantesque réserve d’eau serait située à environ 700 kilomètres de profondeur.

Grâce à cette importante découverte, c’est tout le cycle de l’eau et des océans qui est remis en cause, un autre défi pour tous les chercheurs du monde entier.

L'existence d'un océan dans les entrailles de la Terre se confirme...
L’existence d’un océan dans les entrailles de la Terre se confirme…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 8 : qu'apporte la bêta 2 ?
Article suivantSymbian : est-ce que Nokia a cédé au chantage en payant une rançon ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. je vais citer mon frère, professeur de SVT :

    [quote] »L’erreur c’est de dire qu’il y a un réservoir DANS le manteau, parce qu’en fait, le manteau EST un réservoir au sens où il CONTIENT de l’eau […] .

    Pendant mes études, on m’a appris que le manteau était NECESSAIREMENT hydraté puisque la subduction y enfouit de la lithosphère océanique NECESSAIREMENT HYDRATEE par sa situation […] »

    à l’époque j’avais appris que la présence de cette eau EST RESPONSABLE de l’existence de la tectonique des plaques. L’hypothèse actuelle tend à dire que le manteau est fluidifié par cette petite quantité d’eau et que c’est elle qui rend la convection mantellique (et donc la tectonique des plaques) possible.
    C’est aussi l’absence d’eau mantellique sur Vénus qui fait que cette tectonique des plaques y serait absente. De même que sur Mars, etc.

    je ne suis pas du tout surpris par la découverte. Elle confirme une hypothèse qui avait déjà cours durant mes études.

    et c’est le titre le pire : « L’existence d’un océan dans les entrailles de la Terre se confirme…  »
    un Océan ! 1.5% d’ions OH dans des minéraux ? un océan ?! » [/quote]

    Vulgarisation, quand tu nous tiens..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here