L’extinction du cuivre pour accélérer la fibre optique

Le rapport Champsaur a pour but de proposer des solutions pour accélérer le déploiement du Très-Haut. Sa conclusion est l’extinction progressive des réseaux téléphoniques en cuivre au profit de la fibre optique.

Le rapport Champsaur qui doit proposer des solutions pour accélérer le déploiement du Très-Haut en France était très attendu. Attendu fin décembre, il a finalement été remis au ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, et à sa secrétaire d’État au Numérique, Axelle Lemaire, jeudi 19 février.

La principale conclusion est qu’un réseau cuivre viendrait toujours concurrencer l’infrastructure optique, ce qui n’a aucun sens économiquement parlant. De ce fait, les conclusions du rapport Champsaur préconisent la création d’un statut de « zone fibrée » pour les territoires qui seront pourvus de la fibre selon un cahier des charges précis qui reste à déterminer.

Lorsque ce statut sera acquis, un basculement du réseau RTC vers la fibre sera amorcé selon un mécanisme qui reste également à définir. Il s’agirait par exemple d’une augmentation du tarif des liaisons cuivre pour pousser les abonnés à basculer vers la fibre qui sera moins onéreuse.

Dans le but d’atteindre rapidement le tout optique, le rapport préconise donc une transition progressive, par plaques, sans pour autant fixer d’échéance.

Il ne s’agit que d’un rapport. Pour être appliqué, il faudra encore le transformer en texte de loi.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker