Lexus : un concept UX en première mondiale à Paris

À l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris 2016, Lexus va présenter sa vision d’un SUV compact du futur en levant le voile sur son concept UX en première mondiale.

C’est à Paris, à l’occasion du Mondial de l’Automobile 2016, que le UX va faire sa première apparition. Il s’agit du concept de crossover compact Lexus. Conçu par le centre européen du design ED2 installé à Sophia-Antipolis, il marque une nouvelle étape dans la démarche stylistique du constructeur tout en redéfinissant une nouvelle expérience de conduite. « Dans le design, le plus grand défi est toujours de proposer une création nouvelle, originale et pourtant pertinente pour les clients et la marque. Ce produit dévoile un autre aspect de l’approche stylistique que Lexus pourrait emprunter pour répondre à cette double exigence. Il incarne une proposition contemporaine, puissante et pourtant esthétique et premium qui confirme le positionnement unique et original de la marque Lexus », a expliqué Simon Humphries, le Président de ED2.

Le concept UX reflète la détermination de la marque à doter chacun de ses modèles d’une personnalité unique et distincte. Ce modèle présente un design puissant de l’intérieur vers l’extérieur (inside-out) et un style intérieur déconstructiviste. Cet audacieux design est associé à des technologies avant-gardistes pour proposer une expérience totalement immersive à ses occupants. Le véhicule embarque aussi la première interprétation stylistique de la technologie révolutionnaire du siège cinétique (Kinetic Seat Concept).

Alors que le segment des SUV compacts premium connait la croissance la plus rapide du marché automobile en Europe, le UX Concept s’appuie sur l’expertise acquise par Lexus avec ses SUV RX et LX. Ce nouveau concept illustre l’intention du constructeur de faire découvrir la marque à un public toujours plus large.

« Le cahier des charges nous demandait de créer un crossover compact d’un genre nouveau, un véhicule susceptible de faire progresser l’expérience client en lui proposant quelque chose d’unique. Nous avons puisé notre inspiration dans plusieurs sources dont la principale a été la description de la personnalité du véhicule : ‘Robuste et pourtant agile’ avec un concept stylistique ‘In and Out’. Cette approche est ancrée dans les fondamentaux de Lexus et sa philosophie ‘Yet’ (et pourtant). Nous avons cherché l’inspiration dans la synergie des contraires à travers l’architecture, la mode ou la nature avec l’objectif d’une fusion entre la légèreté et les aspects structurels, artistiques et émotionnels », a expliqué Stefan Rasmussen, Designer extérieur chez ED2. Le design repose sur une puissante synergie entre le style extérieur et intérieur qui se caractérise par le dessin en X de l’architecture du véhicule, avec des lignes qui partent de l’habitacle et y reviennent. Même la peinture de la carrosserie a été pensée pour accentuer les lignes du véhicule.

À l’image du contraste entre les ailes avant, incisives et agressives, et celles plus douces de l’arrière, l’habitacle offre deux perceptions différentes du luxe dans un seul volume. L’avant exprime la sophistication dynamique et l’implication du conducteur alors que l’arrière est pensé comme un salon au canapé moelleux qui se prolonge dans les portières à ouverture antagoniste, le tout offrant confort et espace. La communication entre les espaces avant et arrière est assurée par l’axe de la console centrale qui court sur toute la longueur de la cabine et la transparence offerte par le design unique des sièges avant.

Le second thème stylistique principal du nouveau Lexus UX est le déconstructivisme, un style qui s’exprime par des formes angulaires, aux arêtes vives, qui se chevauchent et s’entremêlent pour créer un jeu puissant d’ombres et de contrastes accentuant un côté intrigant. Cette approche très japonaise répond à la règle selon laquelle il suffit pour créer un point fixe d’en suggérer la position théorique par la convergence de lignes pour que le cerveau termine seul la construction mentale de ce point.

Dans un intérieur déstructuré unique, le principe du siège de pilotage est la signature de Lexus. La zone du passager avant passe délibérément au second plan dans une hiérarchisation de l’espace qui vise à prioriser le rôle du conducteur.

L’approche de la configuration à deux zones s’applique aussi à l’instrumentation avec une technologie d’interface homme-machine embarquée qui a été conçue pour offrir à une expérience de conduite innovante en trois dimensions. Il s’agit d’une impression tridimensionnelle intense procurée par une instrumentation qui adopte aussi l’approche déconstructiviste. Cela se traduit par un jeu entre la proximité et la distance des affichages, par exemple proche pour la climatisation, éloigné pour la navigation.

Le Lexus UX Concept embarque aussi les progrès les plus récents en matière de technologie électronique, comme des vitres électrochromatiques, des rétroviseurs électroniques à caméra logés dans une coque beaucoup plus mince que les rétroviseurs conventionnels, ou encore les commandes électrostatiques logées sous des coques transparentes. À cela, il faut ajouter le nouveau concept d’interface homme-machine (HMI) de Lexus qui définit l’ergonomie du poste de conduite qui part du corps du conducteur et non pas de la logique traditionnelle de la planche de bord.

Clairement, avec son UC Concept, Lexus explore de nouvelles voies stylistiques et technologiques.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here