Lexus : pourquoi le RX séduit toujours autant ?

Depuis sa première génération, le SUV premium de Lexus, le RX, séduit. Gen Ikeda livre quelques clés pour comprendre cette popularité.

C’est en 1998 que Lexus a lancé le RX, un SUV avant-gardiste qui a créé le marché des SUV premium. Avec quelque 2,2 millions d’exemplaires vendus, sur trois générations, le RX a su séduire ses utilisateurs.

Le lancement de la quatrième génération est l’occasion d’aborder les recettes de ce succès, de cette séduction.

Un ADN en héritage

Si la première génération du RX a séduit, tout comme la deuxième, la troisième et maintenant la quatrième génération, c’est tout d’abord parce que l’ADN de ce SUV est transmis en héritage à la version suivante.

C’est ainsi que les recettes qui ont contribué au succès de ce modèle se retrouvent dans chaque génération, comme la faculté de dépasser les conventions, l’audace de se remettre en question, sans oublier une approche radicale du design, tant extérieur qu’intérieur.

Puissance séductrice

« La « Puissance séductrice » est la notion clé du concept de design extérieur et intérieur », confie Gen Ikeda, designer en chef du projet.

C’est ainsi qu’il évoque les termes « brillant », « profond » et « incisif » en parlant de la nature même d’un SUV premium.

« Nous avons accentué l’audace et l’originalité des proportions sans sacrifier l’élégance du RX pour créer un véhicule dont le prestige frappe immédiatement. À la recherche d’un terme susceptible d’exprimer plus complètement l’élégance intrinsèque du RX, l’adjectif « séducteur » s’est imposé. Ce terme évoque une élégance associée à une nuance plus riche faite de « Sensualité affirmée » », ajoute le designer.

Avec l’expression « Puissance séductrice », l’idée est de proposer des proportions, des formes sculptées, des surfaces travaillées et des détails soignés, des éléments que proposent justement le RX.

En matière de « Puissance séductrice », Lexus va aussi plus loin pour séduire, à l’exemple de l’interprétation audacieuse de la calandre identitaire de la marque, des ailes très prononcées, des feux arrière enveloppants, des contrastes flagrants par rapport au corps imposant du véhicule, une manière de l’affirmer, de le revisiter, de lui procurer une certaine sensualité.

Innovation séductrice

Gen Ikeda explique que la notion de « Puissance séductrice » a aussi été appliquée à l’intérieur, mais avec une orientation vers l’« Innovation séductrice ».

« Pour la réflexion sur le design intérieur, nous avons privilégié la notion « d’Innovation Séductrice ». Tout l’espace intérieur est organisé autour d’un axe horizontal très fort […] associé à un espace vertical organisé autour du conducteur […] Cette structure verticale est dessinée par des surfaces épurées et larges qui donnent une touche unique et qualitative qui permet au RX de se démarquer nettement de ses rivaux du segment des SUV de prestige. »

L’« Innovation séductrice » se retrouve aussi au niveau de la nouvelle interface homme-machine, notamment avec son affichage tête haute de grande dimension.

Pour séduire, le concept s’appuie aussi sur les couleurs et les textures des matériaux, un agencement qui souligne l’espace intérieur du nouveau RX.

Au final, il faut donc retenir que les recettes du succès du RX de Lexus sont la « Puissance séductrice » et l’« Innovation séductrice », des termes totalement orientés vers la séduction. Et cela marche vu que le RX séduit !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTalkTalk : les questions que l’on se pose après la cyberattaque
Article suivantApple Music : véritablement à la seconde place du streaming musical ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here