Lexus prépare la présentation de la version hybride de son coupé LC 500

Après avoir présenté son superbe coupé LC 500 au dernier Salon de Detroit, Lexus prépare la version hybride pour le Salon de Genève. C’est en première mondiale que la sportive LC 500h sera dévoilée.

C’est en 2012, au Salon de Detroit, que Lexus nous a subjugué avec le très beau concept LF-LC, un concept aux lignes hyper affûtées. Ses lignes affûtées semblaient d’ailleurs si éloignées des standards de production que l’on avait des doutes sur le lancement d’une version de série. Pourtant, c’est à nouveau à Detroit, à l’occasion de l’édition 2016 de son Salon automobile que la LC 500 a été dévoilée.

Avec la LC 500, Lexus compte véritablement revenir sur le segment de la sportive très performante. Pour s’en convaincre, il suffit de savoir que le prochain Salon de Genève sera l’occasion pour le constructeur de présenter la version hybride de ce modèle, à savoir la LC 500h. C’est en première mondiale que cette version sera présentée.

La LC 500h n’est pas simplement hybride, elle embarque le Lexus Multi Stage Hybrid System, la nouvelle génération de la motorisation hybride Lexus. Le nouveau dispositif apporte plus de performances pour une consommation réduite.

Le Salon de Genève sera aussi l’occasion pour Lexus d’y présenter le LF-FC, un concept qui préfigure la direction qui sera donnée au style et aux technologies de la future grande berline. Ce prototype a déjà été révélé au Tokyo Motor Show d’octobre 2015.

Quelles sont les innovations apportées par le concept LF-FC ? La berline embarque par exemple une pile à combustible haute puissance, mais aussi une interface homme-machine évoluée sans contact, ainsi que la technologie nécessaire pour la conduite autonome.

Pour en dire plus sur ses nouveaux modèles, Lexus convie la presse le 1er mars à 11h30. La présentation se fera sur le stand Lexus (n° 4211, hall 4).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa Mercedes Classe C Cabriolet reste encore très mystérieuse
Article suivantEst-ce que Marseille est réellement menacé par un astéroïde ?

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here