LHC : les collisions de protons ont repris

La phase de redémarrage du grand collisionneur de hadrons (LHC) se poursuit, les collisions de protons ont repris.

Après avoir confirmé l’existence du boson de Higgs, toute la communauté scientifique est impatiente de découvrir ce que le Large Hadron Collider (LHC, ou grand collisionneur de hadrons) va permettre de découvrir. L’impatience est d’autant plus de mise que le LHC a été arrêté pendant deux ans pour une longue révision.

Cela fait maintenant quelques semaines que le complexe en forme d’anneau souterrain de 27 kilomètres, dans lequel s’entrechoquent des milliards de protons qui éclatent en toutes sortes de particules, a été redémarré en suivant différentes étapes. Depuis mardi matin, c’est une nouvelle phase importante qui a débuté.

En effet, le CERN communique que des collisions à basse énergie ont été effectuées, une étape transitoire vers les collisions de 13 TeV (tera électron-volts) qui constituent l’objectif de cette deuxième phase d’exploitation.

Dans la foulée de ces collisions, une animation de l’expérience a été dévoilée.

Alors que la puissance de 13 TeV n’a encore jamais été atteinte, cette puissance n’est pas encore pour tout de suite. Le plus grand et puissant accélérateur de particules du monde, un anneau, installé à la frontière franco-suisse près de Genève va poursuivre progressivement sa montée en puissance.

Pour cette seconde phase d’exploitation, les chercheurs espèrent percer d’autres mystères, comme celui la matière sombre, jamais observée, mais qui représenterait 25% de la masse totale de l’univers.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.