L’homme de Neandertal s’est éteint plus tôt que prévu

Alors qu’il était estimé que l’homme de Neandertal aurait disparu il y a environ 25 000 ans, de nouvelles recherches démontrent que cela serait plutôt il y a 40 000 ans.

Jusqu’à présent, il était admis que l’homme de Neandertal s’est éteint en Europe il y a environ 25 000 ans. Selon les résultats d’une étude parue dans la revue scientifique Nature, cette disparition serait en réalité plus précoce, elle se situerait il y a environ 40 000 ans.
C’est en éliminant toutes les sources de contamination moderne grâce à des techniques d’ultrafiltration qu’une équipe de chercheurs a étudié une quarantaine de sites en Europe, de l’Espagne à la Russie.

Comme l’explique Tom Higham, directeur adjoint du Radiocarbon Accelerator Unit de l’université d’Oxford, « nous pouvons dire avec une plus grande fiabilité que nous avons finalement résolu la chronologie de la disparition de nos proches cousins Neandertal ».

Si la date de l’extinction de l’homme de Neandertal est désormais plus précise, les causes de cette disparition sont encore remises en question, l’arrivée de l’Homo sapiens est certainement l’une des raisons, une concurrence au niveau de la chasse, de la cueillette ou encore au niveau des grottes.

Exposition sur l'homme de Néandertal, en juillet 2004, à Eyzies-de-Tayac.
Exposition sur l’homme de Néandertal, en juillet 2004, à Eyzies-de-Tayac.
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker