Accueil » Science » Linus Torvalds, le fondateur de Linux, ne craint pas l’intelligence artificielle

Linus Torvalds, le fondateur de Linux, ne craint pas l’intelligence artificielle

Si Elon Musk, Stephen Hawking, Bill Gates et Steve Wozniak craignent l’avènement de l’intelligence artificielle (AI), ce n’est pas le cas de Linus Torvalds, le fondateur de Linux.

Il ne faudra pas compter sur Linus Torvalds, le fondateur de Linux, pour emboiter le pas à Elon Musk, Stephen Hawking, Bill Gates ou encore Steve Wozniak au sujet des risques de l’intelligence artificielle (AI). Si ces derniers estiment que l’intelligence artificielle pensera finalement plus vite que l’humain au point d’un jour totalement le supplanter, ce n’est pas l’avis de Linus Torvalds.

Selon lui, les craintes de l’AI sont « de la science-fiction et même de la mauvaise science-fiction ». Il ajoute : « Quelles drogues ont pris ces personnes, non, mais vraiment ! ».

L’avis de Linus Torvalds est qu’il ne faut pas considérer l’AI « comme une menace »

« Nous aurons de l’AI faite grâce à quelque chose comme des réseaux neuronaux récurrents. Cela existe déjà, mais ce genre d’intelligence artificielle a besoin de formation, et ne sera pas fiable au sens d’un ordinateur traditionnel ».

« Tout dans l’AI est très intéressant, mais également très difficile à produire. Il existe beaucoup de limites actuellement pour les réseaux de neurones, en termes de taille et d’entrées-sorties », précise le fondateur de Linux.

Selon lui, l’intelligence artificielle doit être perçue d’un point de vue technique : « la reconnaissance du langage, des formes », plus que sur un plan humain.

« Je n’imagine pas la situation où vous aurez soudainement une crise existentielle parce votre lave-vaisselle commencera à discuter de Sartre avec vous », ironise Linus Torvalds.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Toyota fait un premier investissement de 22 millions de dollars pour l'intelligence artificielle

Toyota : 22 millions de dollars pour l’intelligence artificielle

Dans le cadre de son programme Toyota Research Institute, le constructeur automobile japonais vient de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *