Accueil » Science » L’invraisemblable aventure du pic-vert portant une belette au dos en plein vol
Une belette prend son envol sur le dos d'un pic-vert

L’invraisemblable aventure du pic-vert portant une belette au dos en plein vol

Depuis le début de la semaine, une récente image illustrant une belette sur le dos d’un pic-vert en plein vol, circule sur la toile. Si la photographie semble irréelle, elle serait exacte et justifierait un geste banal de mode de subsistance des prédateurs.

Une image inédite fait le tour de la toile depuis le début de la semaine. La photographie montre une petite belette (Mustela nivalis) sur le dos d’un pic-vert (Picus viridis) en plein vol. Aussi marrante qu’accidentelle, la capture a surpris des milliers de surfers sur internet. Afin de donner des réponses aux multitudes interrogations, l’auteur de la photographie, Martin Le-May repeint le décor de la scène, notamment sur le contexte de l’évènement.

Le photographe amateur, d’origine britannique, précise, au Huffington Post, avoir pris l’image lors d’une promenade avec son épouse. « Pendant que nous marchions, un piaillement de détresse a attiré notre attention », détaille-t-il. En essayant d’identifier d’où venait le cri à l’aide de ses jumelles, le Britannique repère ainsi le pic-vert, assis sur l’herbe. Un décor de prédation.

L’oiseau était vraisemblable mal en point. « Il faisait des sauts comme s’il évitait un sol chaud », précise M. Le-May. Lorsqu’il s’apprêtait à s’envoler, le photographe a enfin découvert la cause des ennuis de l’oiseau en remarquant que ce dernier avait de la compagnie : une chose s’accrochait à lui.

En y voyant plus clair, le Britannique s’aperçoit que c’était une petite belette singulièrement grincheuse. Le jeune prédateur s’est naturellement cramponné sur le dos du pic-vert étant donné qu’elle l’avait pris comme cible, et se sont envolés ensemble, le vol s’est terminé à 25 mètres du photographe et de son épouse. Il continue son récit : « je pense que notre proximité a quelque temps détourné l’attention de la belette ». Jouissant de l’embrouillement du prédateur, l’oiseau se pose au sol et parvient à s’enfuir loin, évitant la mort.

Dépossédé de sa proie, en guise de déjeuner, la belette disparait rapidement dans les hautes herbes devant ses observateurs non invités. La scène parait réelle, très favorablement pour eux, le Britannique a eu le réflexe de prendre l’image rapidement donnant un cliché immortalisant un fait inédit. Bien sûr, les interrogations ont été multiples surtout sur la véracité du cliché. D’après un chercheur en sciences informatiques à l’université de Dartmouth, basé aux États-Unis, notamment Hany Farid, l’événement ne parait pas être une blague. Ce spécialiste en criminalistique numérique et expert en image a travaillé sur cliché. Aucune trace de montage n’apparait sur le cliché malgré la basse résolution. La coïncidence des deux animaux est parfaite, on ne note pas de différence d’éclairage ni de qualité, de couleur ou d’orientation. « Je n’ai relevé aucune preuve que l’image est irréelle », a-t-il confié au National Geographic. Une réaction incroyable, mais pas étrange ; « bien qu’il ait l’air étrange, cette réaction n’est pas improbable, si vous avez une idée des caractères des deux créatures », a indiqué le naturaliste David Mizejewski à la National Wildlife Federation.

Pour le spécialiste, le pic-vert se promène tout le temps au sol, cherchant des fourmis. Ce mode de survie le met totalement dans une situation vulnérable aux agressions des ennemis, telles les belettes. Singulièrement rapides et agiles, ces espèces rongeurs ne se gênent pas en profitant de toute occasion pour s’en prendre à ces oiseaux.

D’une morsure à la nuque, ces rongeurs arrivent à bout de leur proie par morsure déchiquetant leur moelle épinière. C’est peut-être en essayant de refaire la procédure d’attaque que la jeune belette s’est retrouvée en train de voler pendant quelques secondes. Mais favorablement, cette tragédie immortalisée entre ciel et terre s’est achevée positivement pour les deux acteurs, selon le photographe britannique.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]

Ça pourrait vous intéresser

Un œuf préhistorique saisi par les douanes italiennes

La douane italienne saisit un œuf géant préhistorique

C’est à l’aéroport de Bergame que la douane italienne a saisi un œuf géant d’Aepyornis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *