Accueil » Technologie » Loin de céder au FBI, Apple songerait à encore renforcer la sécurité de l’iPhone
Apple compte encore plus protéger ses iPhone de la curiosité du FBI

Loin de céder au FBI, Apple songerait à encore renforcer la sécurité de l’iPhone

Après avoir catégoriquement refusé de débloquer un iPhone au nom de la lutte contre le terrorisme, Apple compte aller plus loin en ajoutant de nouvelles mesures de sécurité. Le bras de fer continue.

Le bras de fer entre Apple et la justice américaine vient encore de grimper d’un cran. La firme californienne vient de refuser une nouvelle fois de débloquer un iPhone au nom de la lutte contre le terrorisme. Une fois de plus, c’est la menace qu’une telle aide apportée au FBI puisse provoquer des pratiques d’écoute à grande échelle qui incite la marque à la pomme à dire non.

Il est bon de rappeler que si Apple ajouté du cryptage systématique à iOS, c’est justement à cause des pratiques d’une agence du gouvernement, en l’occurrence de la NSA. C’est pour préserver les libertés civiles de ses utilisateurs et pour maintenir son image qu’Apple a décidé de camper sur ses positions et d’entamer un bras de fer avec la justice américaine.

La firme de Cupertino n’a pas forcément tort dans son attitude. Alors que l’on a toujours parlé d’un seul iPhone à débloquer, il s’agirait aujourd’hui d’une douzaine d’appareils. Cela démontre clairement que céder pour un appareil signifierait céder pour tous les autres !

Pour se justifier, Apple assure avoir pleinement coopéré avec les enquêteurs du FBI et leurs transmettant toutes les informations en sa possession sur l’iPhone de Sayed Farook. L’entreprise a aussi souligné que les enquêteurs avaient fait une erreur en tentant de réinitialiser le mot de passe, ce qui a supprimé toutes les chances de récupérer ses données via une sauvegarde automatique. Pour faire plus, Tim Cook explique qu’il faudrait « créer un logiciel équivalent au cancer ».

Dès lors, au lieu de parler de donner accès aux données des iPhone, Apple serait en train d’étudier d’autres solutions pour encore plus sécuriser ses smartphones. L’idée serait que même les employés d’Apple n’aient plus aucun moyen d’accéder aux données d’un téléphone. Une telle approche ne va clairement pas apaiser la situation qui existe actuellement aux États-Unis.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Attention à une vidéo qui fait planter tous les iPhone !

Une vidéo de 5 secondes bloque les iPhone !

Une simple vidéo de 5 secondes n’excédant pas les 528 ko est diffusée actuellement sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *