Londres : les cabines téléphoniques adoptent le vert

Véritables emblèmes de la capitale britannique, les cabines téléphoniques adoptent le vert pour montrer leur révolution écologique. L'ancienne et la nouvelle cabine téléphonique londonienne.

C’est mercredi matin, à Tottenham Court Road, que la première Solarbox a été inaugurée. Installée à l’un des carrefours les plus fréquentés de Londres, cette cabine téléphonique de couleur verte rompt avec les habituelles cabines rouges chères à la capitale britannique. Le choix de cette couleur verte n’est pourtant pas anodin, il reflète le sentiment écologique de cette cabine qui fonctionne à l’énergie solaire.

Équipée d’un panneau solaire, cette Solarbox fonctionne désormais à l’énergie solaire. Alors que les cabines sont délaissées au profit des portables, elles permettront aux mobinautes de recharger leurs mobiles. Eh oui, aucun combiné n’est disponible dans cette cabine, mais seulement quatre prises pour recharger gratuitement les smartphones et tablettes.

Alors que la météo londonienne peut être capricieuse, une batterie permettra de stocker de l’énergie pour une utilisation la nuit ou les jours sans soleil.

Cette reconversion des cabines téléphoniques londoniennes est astucieuse, elle va permettre de faire survivre ce patrimoine qui date du jubilé du couronnement de George V alors que leur nombre ne cesse de diminuer.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentIls inventent de l’invisibilité tridimensionnelle
Article suivantThunderbolt 2 Express HD : un nouveau dock signé Belkin

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here