Accueil » Science » Hommage à Lucy, l’australopithèque découvert il y a 41 ans
Lucy, la plus célèbre des australopithèques fête ses 41 ans

Hommage à Lucy, l’australopithèque découvert il y a 41 ans

Tout le monde connait Lucy, cet australopithèque découvert en Éthiopie, une lointaine parente de l’espèce humaine vieille de trois millions d’années.

C’est en Éthiopie, en 1974, que les chercheurs Donald Johanson (États-Unis), Yves Coppens et Maurice Taïeb (France) découvrent les premiers fragments d’un squelette le 24 novembre. L’excitation de la découverte est à son comble.

Pourquoi Lucy ?

Le nom de cet australopithèque aurait pu être un dérivé de celui des découvreurs, ou de la région. Alors pourquoi Lucy ? Simplement parce que la chanson « Lucy in the sky with diamonds » passait à ce moment et que la petite amie de Donald Johanson a alors dit : « puisque vous pensez que c’est une femelle, pourquoi ne pas l’appeler Lucy ? ». Le nom est resté.

Google consacre un Doodle à Lucy

Pour les 41 ans de la découverte des premiers vestiges de Lucy, Google rend hommage à cet australopithèque femelle en lui consacrant un Doodle animé ce mardi 24 novembre.

Que sait-on de Lucy ?

Alors que le Doodle de Google montre Luc en train de marcher, avec un Homo Sapiens devant elle et un singe derrière elle, il est bon de souligner que l’on ne sait pas encore tout d’elle.

On sait qu’il s’agit d’une femelle, qu’elle est morte vers l’âge de 14 ans, qu’elle mesurait 1,12 mètre de haut, mais sa démarche fait par contre toujours débat. Marchait-elle redressée comme le montre le Doodle ? Vu qu’elle possédait des jambes courtes et des bras longs, elle devait surtout vivre dans les arbres. Les chercheurs sont tout de même sûrs qu’elle pouvait marcher sur ses deux pieds, sans être certains de sa démarche : droite comme un humain ou penchée comme un primate ?

Lucy n’est pas l’un de nos ancêtres directs

Après cinq ans d’analyses, Lucy est baptisée Australopithecus afarensis, le « singe austral de l’Afar », en référence à la région où elle a été découverte. Il est aussi avéré qu’elle n’est pas un ancêtre directe de l’homme moderne, mais plutôt une grande tante, une branche séparée restée attachée à la vie arboricole.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Découverte de traces de vie sur Terre qui seraient vieilles de 3,7 milliards d'années

Les premières traces de vie sur Terre remontent à 3,7 milliards d’années

L’apparition de la vie du Terre remonte à 3,7 milliards d’années, 220 millions d’années avant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *