Lunar Reconnaissance Orbiter nous fait découvrir la face cachée de la Lune

Après avoir assemblé des images de la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter, la NASA nous dévoile un timelapse de la face cachée de la Lune avec la Terre en toile de fond.

Lancée en 2009 par l’Agence spatiale américaine (NASA), la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter a été placée en orbite autour de la Lune avec pour mission de cartographier avec précision la surface de notre satellite.

Alors qu’on a pour habitude d’observer la Lune avec l’espace en arrière-plan, la NASA a également pris des images de la face cachée de notre satellite, ce qui permet d’avoir la Terre en fond d’image. Assemblés sous forme de timelapse, les clichés nous font découvrir la face cachée de la Lune, des images inhabituelles qui nous permettent de découvrir un autre aspect de la Lune et de la Terre.

On peut par exemple constater que si la vue de la terre de notre satellite ressemble à un mince croissant, au même moment, la face cachée de la Lune est presque pleine.

La vidéo de la NASA explique également que « Notre satellite a beaucoup moins de ces taches sombres et lisses appelé « mers », qui recouvrent la face visible du satellite. À l’inverse, elle a beaucoup plus de cratères, de toutes tailles ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’appli de photo Odysee rejoint le giron de Google
Article suivantProject Phire : un verre à la résistance au choc du Gorilla Glass et celle aux rayures du saphir

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here