Lune, Mars, Pluton, une semaine riche en observations astronomiques

Il faut avoir la tête dans les étoiles cette semaine avec des nuits riches en observation astronomique : Lune, Mars, Pluton…

Les amateurs d’astronomie s’ennuient rarement tellement le ciel est riche en observations possibles. Certaines périodes sont tout de même plus propices que d’autres, comme cette semaine qui est particulièrement riche en observations, tant au niveau de la Lune, que de Mars et de Pluton.

Une Lune rose pour le solstice d’été

C’est le 20 juin à 22 h 34 GMT (le 21 juin à 00 h 34 en France) que le solstice d’été a eu lieu. Astronomiquement parlant, cela correspond au jour le plus long de l’année en raison du Soleil qui a atteint son extrême septentrional. Pour les férus de vacances et de grillades, cela marque le début de l’été.

Coïncidence du calendrier, le solstice d’été correspond cette année à la pleine lune. Notre satellite naturel a atteint sa phase pleine à 23 h 02 GMT (01 h 02 en France). Cette correspondance est particulièrement rare vu que la dernière remonte à plusieurs décennies.

Particularité encore plus rare, le solstice d’été 2016 a coïncidé avec une Lune rose, une concordance qui ne s’était plus produite depuis 1967, soit il y a près de 50 ans. C’est parce qu’elle est située parfaitement à l’opposé du Soleil que les rayons solaires traverseront une couche plus épaisse de l’atmosphère, ce qui lui donnera une teinte rougeâtre parce que les composantes bleues seront fortement diffusées.

Une visibilité incroyable sur Mars

Cela fait maintenant près d’un mois que les astronomes peuvent se régaler avec Mars. Pour autant que l’on soit équipé d’un télescope d’au moins 6 pouces (15 centimètres), la planète rouge est visible avec une incroyable précision depuis tout l’hémisphère nord. Les astronomes amateurs ont même la possibilité de discerner une petite tempête martienne à la surface de la planète.

En compagnie de Saturne et Antares, Mars sera clairement visible cette semaine.
En compagnie de Saturne et Antares, Mars sera clairement visible cette semaine.

Au sujet des tempêtes martiennes, il est bon de souligner que la NASA a annoncé la semaine dernière la découverte de tendances saisonnières dans les tempêtes de poussière à la surface de la planète rouge. Les observations faites par les sondes au cours des six dernières années martiennes ont révélé trois types distincts de tempêtes de poussière régionales qui réapparaissent à la même période chaque année. C’est typiquement le genre d’information qui est utile pour les astronomes qui veulent observer ces phénomènes, mais aussi pour les missions d’exploration de Mars.

Il est à souligner que Mars arbore une couleur rousse cette semaine. La planète sera aussi beaucoup plus lumineuse que n’importe quelle autre étoile avoisinante dans la constellation de la balance.

Le levé de Vega

Vega est relativement proche de nous en étant située à 25 années-lumière de nous. Parce que cette étoile est trois fois plus grosse que notre Soleil, elle est particulièrement lumineuse en produisant 50 fois plus de lumière, ce qui la rend facile à observer. Cette étoile bleue-blanche est le membre principal de la petite constellation de la lyre.

Le 22 juin, il faut chercher l'étoile lumineuse Vega qui va se lever à l'est alors qu'elle forme un triangle avec Altaïr et Deneb.
Le 22 juin, il faut chercher l’étoile lumineuse Vega qui va se lever à l’est alors qu’elle forme un triangle avec Altaïr et Deneb.

Une possibilité de traquer Pluton

Le 25 juin, les amateurs d’astronomie pourront traquer Pluton. La planète naine passera très près de la constellation du Sagittaire. La petite planète glacée sera à gauche d’Omicron Sagittarii, ce qui est un point de repère particulièrement pratique.

Pour une observation convenable, il est conseillé d’utiliser un télescope d’au moins 8 pouces (20 cm) et de procéder à cette observation sous un ciel sombre. Il ne faut pas oublier que Pluton n’est pas une étoile et que la planète ne possède qu’une faible luminosité de 14,1.

Le 25 juin, la lointaine Pluton sera près de la constellation du Sagittaire, sur la gauche d'Omicron Sagittarii.
Le 25 juin, la lointaine Pluton sera près de la constellation du Sagittaire, sur la gauche d’Omicron Sagittarii.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here