Lune : une éclipse totale pour samedi

Le samedi 4 avril 2015 sera l’occasion d’observer une éclipse totale de la Lune, la troisième en l’espace d’une année.

Près de deux semaines après l’éclipse solaire, le ciel nous réserve un nouveau spectacle avec une éclipse totale de la Lune pour ce samedi 4 avril 2015. Ce phénomène se produit lorsque la Terre, la Lune et le Soleil se trouvent dans un alignement parfait, notre planète masquant notre satellite.

Lors d’une éclipse totale, l’aspect de la Lune change. Au lieu de son blanc lumineux habituel, notre satellite se pare d’une couleur cuivrée, plus ou moins prononcée en fonction des caractéristiques de l’éclipse. C’est pour cette raison que ce phénomène est aussi appelé « lune rouge » ou « lune de sang ».

Pour autant que l’endroit où on se situe soit plongé dans le noir, il est possible d’observer une éclipse lunaire de partout. Selon la NASA, l’éclipse démarrera à 02h15 pour s’achever à 07h44. Le phénomène sera visible dans sa globalité aux États-Unis et partiellement dans d’autres régions outre-Atlantique.

Pour ceux qui ne pourront pas assister à cette éclipse de visu, elle sera retransmise en direct sur internet, notamment sur les sites SLOOH et Virtual Telescope.

L’éclipse totale ne durera que cinq minutes, ce qui fait de cette éclipse lunaire « la plus brève de ce siècle » indique la NASA.
Contrairement à une éclipse solaire, cette éclipse lunaire peut être sans danger à l’œil nu.

On rappelle que c’est la troisième éclipse lunaire en une année. Une première a eu lieu le 15 avril 2014, et une seconde en septembre 2014. Une quatrième est prévue pour le 28 septembre 2015. C’est ce que les scientifiques appellent une « tétrade ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne grenouille capable de changer la structure de sa peau
Article suivantLe LHC va « enfin » redémarrer

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here