Lune : des volcans actifs il y a seulement 18 millions d’années

Alors qu’on s’imaginait que des volcans étaient actifs sur la Lune il y a au moins un milliard d’année, de nouvelles recherches ont permis d’établir qu’ils y en avaient de nombreuses il y a seulement 18 millions d’années. lune-volcans-actifs-il-y-18-millions-dannees

C’est en analysant les épanchements de basalte qui ont coulé sur la Lune que la sonde LRO a permis à des scientifiques d’établir que des dizaines de volcans étaient actifs sur la Lune il y a seulement 18 millions d’années, c’est-à-dire nettement moins que le milliard d’années précédemment estimé.

On apprend cette découverte suite à la publication d’un article dans Nature Geoscience par un groupe international de géologues et de planétologues américains et allemands.

C’est grâce à la précision des instruments de la mission Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) que ces scientifiques ont pu déterminer qu’une septantaine d’Irregular Mare Patches (IMP) était âgées de moins de 100 millions d’années, des produits d’éruptions volcaniques.

L’IMP la plus jeune a été découverte à côté du cratère Sosigenes, elle se serait formée il y a seulement 18 millions d’années, bien après la disparition des dinosaures sur Terre.

Grâce à cette découverte, on sait désormais que la Lune est restée active bien plus longtemps que ce qui était précédemment estimé. Cette découverte permet aussi de constater que l’histoire de la Lune et de son évolution thermique n’est encore pas bien comprise, mais que le voile de mystère commence à se lever.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : la folle rumeur d’un nouveau logo
Article suivantRosetta : Philae a rendez-vous avec une comète, et l’histoire

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here