Lycos est de retour avec une bague et un bracelet connectés

Un retour surprenant, Lycos revient sur le marché électronique nous faisant part de sa dernière révolution : la bague et le bracelet.

Selon le président de Lycos, Brad Cohen, cet assemblage est non seulement un simple accessoire servant de décoration, mais la clé vers le bon raisonnement et les meilleures décisions. Que nous réserve donc Lycos par l’extraordinaires bague et bracelet ?

Ce 5 juin 2015, Lycos nous prépare une rencontre avec ces deux objets connectés, bientôt abordables sur le marché avec une valeur de 124,99 et 59,99 dollars. Rendez-vous donc dans le hall le plus proche dès le 8 juin prochain pour explorer The Band and The Ring, d’où la traduction française la bague et le bracelet.

Via la technologie NFC, ces deux derniers, fonctionnant avec application sous Android, disposent d’un suivi d’activité et du sommeil, en plus de plusieurs autres fonctionnalités. Notamment,  le déverrouillage de Smartphone, l’échange de données avec un autre appareil grâce à la fonction tap2transfer.

La Bague, elle est contrairement au bracelet qui a une autonomie de 10 à 14 jours, n’a pas besoin d’être rechargée souvent.

Le retour de Lycos ne s’est non seulement basé sur le côté technologique, mais également sur le côté humanitaire. La bague et le bracelet seront donc un projet conçu également pour aider les familles vivant dans des conditions critiques.

Les 5% de l’argent récolté par les ventes des produits Lycos seront affectés au projet, qui consiste à fournir gratuitement des capteurs servant à tester la qualité de l’eau et de l’air aux personnes en besoin. Pensez-vous donc que The Band et The Ring vous seront utiles ? Et que dites-vous du projet de Lycos ? Serviable à l’Humanité ou publicitaire seulement ?

lycos-bague-bracelet-connectes-photo-1

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentComment rapprocher Gmail et Dropbox ?
Article suivantQu’est-ce qu’Apple nous réserve pour la WWDC ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here