La Malédiction de Naxxramas : Blizzard lance l’extension d’HearthStone

Tous les adeptes de l’excellent jeu de cartes HearthStone seront ravis d’apprendre que Blizzard a rendu disponible l’extension « Curse of Naxxramas » (« La Malédiction de Naxxramas »).

Très attendue, la première extension majeure d’HearthStone est désormais disponible au téléchargement. Blizzard a enfin mis en ligne « Curse of Naxxramas » (« La Malédiction de Naxxramas »), l’extension de l’excellent jeu de cartes HearthStone.

En ajoutant un mode aventure à HearthStone, Blizzard enrichit le contenu du jeu avec l’exploration de plusieurs ailes d’un donjon.

Il est bon de souligner que le jeu en lui-même est gratuit, mais que chaque nouvelle aile est facturée au prix de 6€, ou de 17,99€ pour tout le contenu. Pour ceux qui ne souhaitent pas dépenser de l’argent, il existe toujours la possibilité de débloquer chaque aile grâce aux pièces gagnées dans le jeu, ce qui est bien évidemment réservé aux plus persévérants.

Il est tout de même bon de rappeler que HearthStone est disponible sur iPad, PC et Mac, mais aussi que Blizzard propose gratuitement la première aile dans le cadre du lancement de (« La Malédiction de Naxxramas », mais seulement pour une durée limitée dans le temps.

Télécharger HearthStone.

malediction-naxxramas-blizzard-lance-lextension-dhearthstone-300x166

La vidéo :

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVision d’affaires : Coveo fait mieux que Google
Article suivantEst-ce qu’Apple est en passe devenir une entreprise lifestyle ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here