Marché du mobile : vers une alliance Tizen – Firefox OS ?

Pour affronter le marché du mobile, largement dominé par Android et iOS, Samsung considère que les communautés Tizen et Firefox OS devraient travailler main dans la main.

En prenant en considération les parts de marché d’Android et iOS, voir en y incluant encore Windows Phone et BlackBerry, le marché des systèmes d’exploitation mobile semble aujourd’hui particulièrement encombré. Dès lors, comment de nouveaux OS, comme Tizen et Firefox OS, pourraient s’y créer une place ?

Si Samsung, en étant le leader du marché des smartphones, peut espérer percer le marché, son principal problème sera d’enrichir sa bibliothèque d’applications, un élément clé pour attirer et fidéliser les utilisateurs. C’est pour cette raison que le constructeur sud-coréen cherche des synergies…

Dans cette optique, Samsung a profité du récent sommet Séoul COEX pour évoquer une nouvelle dynamique au sein de la communauté, une dynamique qui pourrait naitre d’un renforcement des coopérations entre les développeurs sous Tizen et ceux sous Firefox OS. Il faut préciser que les applications conçues pour ces deux systèmes se basent sur les technologies du HTML5.

Pour autant que cet appel soit entendu, une même application serait donc à même de fonctionner à l’identique sur les deux environnements, ce qui serait un plus indéniable tant pour Samsung que pour la Fondation Mozilla. Il ne reste plus qu’à avoir si cet appel a été entendu…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVidéos en ligne : YouTube et Dailymotion lancent la guerre des studios
Article suivantBotnet : découverte d’un serveur contenant 2 millions de mots de passe

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here