Marché des smartphones : Samsung et Apple s’essoufflent, Huawei et Lenovo progressent

Samsung et Apple demeurent clairement les leaders du marché des smartphones. Pourtant, leurs ventes s’essoufflent alors que Huawei et Lenovo progressent sur le marché.

Incontestable leader du marché des smartphones, Samsung reste le numéro un mondial au deuxième trimestre. Pourtant, sans forcément encore parler de déclin, il est force de constater que pour la première fois les ventes du fabricant coréen ont reculé de 3,9%. Plus inquiétant encore, en quelques mois, la part de marché de Samsung est passée de 32% à environ 25%, et cela malgré la sortie du Galaxy S5.

La situation d’Apple est très similaire avec de sérieux signes d’essoufflement. À la différence de Samsung, la marque à la pomme possède une bonne excuse : les clients attendent le nouvel iPhone 6.

Face à l’essoufflement des deux leaders du marché des smartphones, c’est Huawei qui tire son épingle du jeu. Pour le troisième acteur du secteur, sa croissance des ventes de 95% sur une année permet au constructeur chinois de consolider sa place sur le podium, mais pourrait même détrôner Apple de la seconde place d’ici quelques mois.

Avec une progression annuelle de 39%, Lenovo n’est pas loin derrière avec 5,4% des ventes mondiales. Sa récente acquisition de Motorola pourrait d’ailleurs donner un nouvel élan international au fabricant chinois, une croissance qui va bien évidemment se traduire par un effritement des parts de marché des leaders.

photo-smartphones-idc-2q2011

photo-smartphones-idc-2q2014

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentNintendo : optimisme de rigueur malgré un nouveau recul des ventes
Article suivantRachat de SFR : doutes « sérieux » en matière de concurrence

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here