Mario Kart 8 : êtes-vous prêt pour le mode Battle ?

Alors que la dernière présentation Nintendo Direct était entièrement consacrée à Mario Kart 8, aucune mention n’était faite sur le mode Battle. Pourtant, son retour en confirmé. Êtes-vous prêt ?

À l’occasion de la dernière présentation Nintendo Direct entièrement consacrée à Mario Kart 8, de nombreuses informations ont été données sur les nouveautés du jeu, à commencer par les personnages jouables, les nouveaux objets, ou encore une promotion fort intéressante. Mais ce que Nintendo a omis de dire, c’est que le mode Battle, apprécié de nombreux joueurs, sera de retour.

Ce mode Battle est très similaire à celui des opus pour SNES et N64, à savoir que chaque joueur dispose de trois ballons et que le but est de faire éclater les ballons de ses adversaires en conservant les siens intacts. Petite nouveauté, si tous vos ballons éclatent, vous pouvez toujours continuer à jouer, en fantôme, pour gêner vos adversaires. Autre nouveauté, via les options, il est possible d’ajouter une limite de temps.

Il faut encore ajouter qu’il n’y aura pas de circuit spécial pour le mode Battle, que ce seront les mêmes circuits qu’en mode Grand-Prix qui seront utilisés en boucle.

Pour finir, on soulignera qu’il faut encore attendre jusqu’au 20 mai prochain pour découvrir Mario Kart 8, un jeu qui sortira déjà le 29 mai au Japon. Tout dernier point, la promotion fort intéressante est qu’une offre spéciale permet d’obtenir un code de téléchargement gratuit pour tout enregistrement du jeu sur le Club Nintendo.

Mario Kart 8 : le retour du mode Battle confirmé
Mario Kart 8 : le retour du mode Battle confirmé

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPollution océanique : les eaux profondes également touchées
Article suivantRéseaux sociaux : les shelfies sont déjà en train de concurrencer les selfies

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here