Mario Lives : que devient Mario lorsqu’il est doté d’une intelligence artificielle ?

Que se passe-t-il si Mario était tout d’un coup doté d’une intelligence artificielle ? Trois chercheurs de l’université de Tübingen peuvent répondre à cette question.

Comment pourrait se débrouiller Mario s’il devait finir seul les niveaux ? Pour répondre à cette question, trois chercheurs de l’université de Tübingen (Allemagne) ont décidé de doter le célèbre plombier d’une intelligence artificielle.

Dans une vidéo, un des membres de l’équipe explique que « Mario a conscience de lui-même et de son environnement, dans une certaine mesure ». « Seul dans son monde, Mario va commencer à explorer le jeu », explique Martin V. Butz, l’un des chercheurs.

« Il va tenter d’apprendre des choses sur ce qui l’entoure, c’est-à-dire interagir avec ces objets et enregistrer les effets de ces interactions. Par exemple, s’il saute sur un ennemi et que celui-ci disparaît, il « apprend » qu’il peut les tuer de cette façon. […] Mario sait aussi parler, tout du moins comprend-il quelques mots et fonctions grammaticales qui lui permettent de comprendre des commandes vocales en anglais et en allemand, mais aussi d’y répondre. Il peut déchiffrer des phrases et en composer, lier les informations contenues dans ces phrases aux connaissances stockées dans sa base de données », précise le chercheur.

Si on pose la question « Que sais-tu sur le Goomba [un type d’ennemi] ? », Mario répond pour commencer « Rien du tout ». S’il a appris à le tuer, sa réponse deviendra « Si je saute sur un Goomba, alors il va certainement mourir ».

Si Mario a un sentiment de faim, il collecte des pièces. S’il est curieux, il explorera son environnement. Ces émotions programmées peuvent parfois donner quelques surprises : « De temps en temps, Mario fait des choses que nous n’avions pas anticipées. Comme courir vers une pièce et s’arrêter brusquement, parce qu’il a besoin de se reposer. Mais il n’y a aucune magie dans tout cela, nous finissons toujours par trouver une explication à son comportement. »

Cela fait deux ans que cette équipe travaille sur ce projet baptisé « Mario Lives ». Il vise à tester des modèles dans des environnements simulés, plus simples que le monde réel, mais qui en reflètent certains aspects », précise Martin V. Butz en soulignant que « Le jeu Mario répondait à ces exigences ».

Grâce à l’apparition d’un certain Luigi, les chercheurs vont poursuivre à développer l’intelligence artificielle de Mario, améliorer son langage et multiplier ses possibilités d’interactions.

Image extraite de la vidéo du projet « Mario lives », présentant des éléments du langage du personnage.
Image extraite de la vidéo du projet « Mario lives », présentant des éléments du langage du personnage.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 : un ordinateur-smartphone en invité surprise ?
Article suivantPanasonic : enfin le Lumix GF7

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here