Mark Zuckerberg a présenté son plan d’action étalé sur 10 ans

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook a dévoilé son programme pour les dix prochaines années à venir, lors de la conférence F8 dédiée aux développeurs, qui s’est tenue le mardi 12 avril à San Francisco. Une feuille de route qui se veut innovante avec pour principal dessein de favoriser la connexion des individus dans le monde entier à travers l’amélioration de ses applications (Messenger, WhatsApp, Instagram…), ainsi que le développement de l’intelligence artificielle et de la réalité virtuelle. Un programme ambitieux que le PDG de Facebook a présenté devant 2500 développeurs et partenaires, qu’il veillera à concrétiser. Il a d’ailleurs annoncé l’introduction d’une interface de programmation qui diffusera des vidéos en direct via d’autres appareils en complémentarité avec le service Facebook Live lancé il y a quelque temps.

En outre, le patron de Facebook met un point d’honneur à vulgariser l’accès à internet en supputant des services internet gratuits pour effectuer des recherches par exemple, via le service Free Basic reliant 37 pays dans le monde permettant ainsi de connecter 25 millions de personnes ensemble. Mais le géant américain ne s’arrête pas ici et propose la mise en place d’infrastructures terrestres qui favoriseront la connexion dans le monde, à l’instar de drones alimentés à l’énergie solaire ainsi que des satellites.

La réalité virtuelle et l’intelligence artificielle au cœur du progrès

Avec son slogan « internet pour tous », Facebook a aussi pensé aux non-voyants avec l’introduction de l’intelligence artificielle qui permettra de décrire une photo aux non-voyants ou de leur lire un message texte de quoi faciliter l’utilisation des réseaux sociaux pour ces derniers.

Par ailleurs, Facebook mise sur la réalité virtuelle afin de rallier le plus de personnes dans le monde entier en offrant des outils d’interaction avec le monde virtuel comme les manettes, qui viennent s’ajouter aux casques comme le Gear VR ou l’Oculus Rift, qui ont été remis lors de la conférence au profit des spectateurs. Ces casques pourront connaitre dans le futur une évolution au niveau de la forme en laissant place à des paires de lunettes permettant d’interagir virtuellement.

Le lancement des « chatsbots »

Messenger va bientôt se doter d’une nouvelle interface de programmation (API) « chatbot » sous le nom de Messenger Platform. Cette dernière permettra aux entreprises de concevoir leurs assistants virtuels pour encourager les conversations en lignes et faciliter les achats sur internet. Facebook concrétise ainsi cette réalisation en nouant un partenariat avec Shopify et la chaine de télévision CNN. De quoi renforcer les liens entre commerçants et entreprises en facilitant le contact, le rendant plus fluide et accessible.

Avec ses 900 millions d’utilisateurs, Facebook compte bien marquer le coup durant ces dix prochaines années avec comme désir ultime de renforcer la connexion dans le monde et faire du virtuel un mode de vie, avec des projections virtuelles de lieux et d’objets tout en minimisant les prix pour plus d’accessibilité.

facebook-strategie

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa SNCF se connecte : des milliers de capteurs pour augmenter la productivité
Article suivantAffaire San Bernardino : le FBI aidé par des hackers pour récupérer des données
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here