Mark Zuckerberg répond à Donald Trump : les Musulmans sont toujours les bienvenus sur Facebook

En réponse à Donald Trump qui a déclaré qu’il fallait interdire l’entrée aux États-Unis des Musulmans, Mark Zuckerberg répond qu’ils sont toujours les bienvenus sur Facebook. Dans son billet, il dit aussi qu’il ne faut pas « succomber au cynisme ».

Il y a quelques jours, le candidat républicain Donald Trump a mis le feu aux poudres en déclarant qu’il fallait interdire l’entrée aux États-Unis à tous les Musulmans. La polémique, suite à cette déclaration, est internationale. Par exemple, au Royaume-Uni, une pétition a recueilli près de 250 000 signatures pour interdire la venue de « l’apprenti star américain » dans le pays bien que le chancelier de l’Échiquier, George Osborne, ait affirmé qu’il sera toujours libre de venir.

Plutôt que d’essayer d’interdire les candidats à la présidence à Donald Trump, certains considèrent qu’il est préférable de plutôt de s’engager dans un débat démocratique pour dire que son point de vue et ses idées ne sont pas les bienvenus. C’est un peu ce que vient de faire Mark Zuckerberg.

Mark Zuckerberg sort de son congé paternité pour répondre à Donald Trump

En congé paternité suite à la venue au monde de son premier enfant, Mark Zuckerberg est sorti de son silence au sujet de cette affaire. Plutôt que de dénoncer les propos de Donald Trump, il a plutôt choisi la voie inverse, celle d’adresser un discours inverse au candidat républicain.

Sur sa page Facebook personnelle, il a donc écrit : « Si vous appartenez à la communauté musulmane, en tant que patron de Facebook, je veux que vous sachiez que vous êtes toujours bienvenue ici et que nous allons nous battre pour protéger vos droits et créer un environnement paisible et sécuritaire pour vous ». « Avoir un enfant nous a donné tant d’espoir, mais la haine de certains peut facilement nous faire succomber au cynisme. Nous ne devons pas perdre espoir. Tant que nous sommes ensemble et que nous voyons le bien chez les autres, nous pouvons construire un monde meilleur pour tous les peuples. »

Une position claire de Facebook

Par le biais de ses conditions d’utilisation, la position de Facebook est très claire sur qui peut ou ne peut pas être publiée sur le réseau social. Il n’hésite d’ailleurs pas à recourir à la censure si nécessaire, notamment de fermer des pages jugées choquantes ou inappropriées. Il est par exemple dit que « Les contenus qui attaquent des personnes en se fondant sur leurs race réelle ou perçue, appartenance ethnique, nationalité, religion, sexe, genre, orientation sexuelle, handicap ou maladie ne sont pas autorisés ».

Une certaine souplesse est tout de même admise, que cela soit pour l’humour, la satire, etc. Par contre, la critique n’est pas admise, ce que certains dénoncent comme une atteinte à la liberté d’expression. Au Royaume-Uni, le réseau social risque bien d’être poursuivi en justice pour avoir censuré un site d’extrême droite suivi par plus d’un million de personne. « Nous devons nous battre contre cette tentative politiquement correcte et lâche d’interdire la critique de l’Islam et de l’immigration sur le réseau social le plus populaire du monde », déclarent les plaignants qui ne veulent pas se laisser faire.

I want to add my voice in support of Muslims in our community and around the world.After the Paris attacks and hate…

Posté par Mark Zuckerberg sur mercredi 9 décembre 2015

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSport 350 : Lotus dévoile la nouvelle Exige, encore plus performante
Article suivant1 seconde au lieu de 10 000 ans, c’est la puissance de calcul du nouvel ordinateur quantique de Google

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. les musulmans sont les bienvenus sur facebook tant qu’ils restent chez eux dans leur pays et qu’ils foutent la paix aux français !!! et aux autres pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here