Maroc Telecom : l’international compense le local

Le résultat opérationnel avant amortissements de Maroc Telecom est en baisse de 5,9% au Maroc, partiellement compensé par une hausse de 5,3% à l’international.

Maroc Telecom vient de publier ses résultats pour 2014. Son chiffre d’affaires est en hausse de 2,1% à 29 144 millions de dirhams, porté par une progression de 11,3% à l’international alors qu’il est en baisse dans le Royaume de 0,8%.

Ce résultat a un impact direct sur son résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA). Il a reculé de 5,9% au Maroc et progressé de 5,3% à l’international, pour une baisse de 3,2% à 15 691 millions de dirhams.

Au niveau de son parc, c’est également l’international qui soutient les activités de Maroc Telecom avec une progression de 17% en une année alors que la progression n’a été globalement que de 8,2% à plus de 40 millions de clients.

Avec de tels résultats, le conseil de surveillance proposera à l’assemblée générale du 28 avril un dividende ordinaire de 6,9 dirhams par action, en hausse de 15%. Il sera mis en paiement à partir du 2 juin.

Abdeslam Ahizoune, président du directoire, commente les résultats de Maroc Telecom en déclarant : « Maroc Telecom récolte les fruits de ses importants investissements dans le haut et le très haut débit fixe et mobile et dont la poursuite pourrait être impactée par une évolution incertaine de l’environnement réglementaire ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAreva : Ségolène Royal veut « une filière forte du nucléaire »
Article suivantLG : quatre nouveaux smartphones pour le MWC 2015

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here