Mars apparaitra à côté de la Pleine Lune ce week-end

La Une pleine Lune bleue et une planète Mars bien rouge seront au menu du ciel de ce Week-End. Précisons dès maintenant que le statut bleu de la pleine Lune de mai n’a rien à voir avec la couleur : plus d’explications dans l’article.

Une Pleine Lune particulière, mais pas bleue de couleur…

La phase de la Pleine Lune sera atteinte ce week-end. C’est une pleine Lune assez particulière puisque c’est la troisième d’une saison à quatre Pleines Lunes, un événement qui ne s’est plus produit depuis août 2013. On parle ici de la saison astronomique, période qui sépare un solstice d’un équinoxe ou vice-versa. Il y a généralement trois Pleines Lunes par saison, correspondant à trois mois. Mais il arrive qu’il y en ait quatre, dans ce cas, la troisième de cette série est appelée Pleine Lune bleue. Cela est donc sans rapport avec la couleur. Notons toutefois qu’il est possible d’observer une Lune réellement bleue, mais c’est un phénomène encore plus rare qui est lié par des particules de poussière qui peuvent se trouver dans l’atmosphère, après une éruption importante d’un volcan par exemple, et qui altèrent la lumière pour faire paraitre la Lune comme étant bleue.

Une planète Mars bien rouge !

Qu’en est-il de la seconde vedette du ciel de ce week-end ? Mars sera très rouge et brillera intensément, à un niveau qui n’a plus été atteint depuis 2 ans et 50 jours. Cela s’explique par le passage de la Terre entre le Soleil et la planète rouge à une période où celle-ci se trouve à proximité de la Terre. Elle se positionne à l’opposé de notre planète et se lèvera donc à l’Est, aux côtés de la Lune. Nous sortons en effet d’une période où Mars brillait faiblement du fait de son éloignement dans le système solaire. Ajoutez à cela que la quatrième planète du système solaire n’a plus été aussi proche de la Terre depuis 10 ans, une date à ne pas rater !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEst-ce que le succès de l’Apple Watch n’a été qu’un feu de paille ?
Article suivantOrange Holiday Europe : offre spéciale Euro 2016
Avec des parents scientifiques, j'ai été bercée depuis mon plus jeune âge dans domaines de compétence qui me dépassaient complètement. Bien qu'ayant choisi une carrière de journaliste, je me suis naturellement toujours retrouvée à parler de ce genre de sujets. Les thèmes qui me passionnent le plus ? La physique par mon père, la biologie pas ma mère. Mais je l'avoue, je suis loin d'être aussi compétente qu'eux. Après avoir roulé ma bosse en travaillant pour diverses publications, je me suis retrouvée à écrire pour des sites internet. Je trouve que cette approche du journalisme colle plus à l'ère du temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here