Mars : Curiosity retourne au turbin

Après une pause pour une mise à jour de son logiciel, le rover Curiosity est retourné au turbin en poursuivant son travail d’exploration.

Pour subir une mise à jour de son logiciel, le rover Curiosity avait dû momentanément interrompre ses tâches. Maintenant que cette opération est terminée, le robot a pu normalement reprendre son travail d’exploration.

Sa première tâche a été de faire un forage dans le sol martien afin d’en extraire un échantillon pour son laboratoire Mojave2. Alors que la dernière opération du même genre avait provoqué une cassure en plusieurs morceaux de la dalle, Curiosity a besoin d’une roche stable pour pouvoir creuser à 6 cm de profondeur.

Pour autant que tout se passe bien, cette opération devrait être rapidement accomplie. Il s’agira du cinquième échantillon collecté de cette manière par Curiosity.
Le rover de la NASA est actuellement en train d’étudier les couches inférieures du Mont Sharp, la montagne qui culmine au centre du cratère Gale, la profonde dépression où le robot a atterri en 2012.

On rappelle que les récentes découvertes de Curiosity font état de la présence de sédiments fluviaux et lacustres datant de milliards d’années, mais aussi de l’identification de la présence de méthane et d’autres molécules de carbone complexes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGolf GTD Variant : une voiture qui a du coffre
Article suivantAventador LP 760-2 SV : premières images de la future Lamborghini

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here