Mars : détection d’azote indispensable à la vie

La détection par Curiosity d’azote donne un indice de plus que Mars pourrait avoir été habitable à une certaine époque.

Après avoir découvert des traces de présence de grandes étendues d’eau sur Mars, le robot américain Curiosity a fait une nouvelle découverte importante en détectant de l’azote, un élément indispensable à toutes les formes de vie connues.

C’est sous la forme de nitrate (NO3) que cet azote a été détecté, une forme d’azote qui a la particularité d’être la plus disponible pour les organismes vivants. Mais attention, cela ne signifie pas pour autant qu’il y a ou qu’il y ait eu de la vie sur la planète rouge.

En effet, les chercheurs estiment que les nitrates, découverts dans une des couches sédimentaires qui composent le mont Sharp, sont anciens et résultent de processus non biologiques. Ils avancent l’hypothèse d’un impact d’astéroïde ou de foudre dans un lointain passé pour expliquer la présence de cet azote.

Malgré cela, avec la présence d’eau, de méthane et maintenant d’azote, tout laisse à penser que les conditions sur Mars ne devaient pas être si inhospitalières que cela il y a un certain nombre d’années, certainement dans un lointain passé.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes annonceurs rejoignent la guerre contre le piratage
Article suivantGmail : le service Pony Express pour payer ses factures

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here