Mars : la NASA commence à chercher un site pour la première mission habitée

La première mission habitée à destination de Mars n’est pas pour tout de suite. Cela n’empêche pas la NASA de s’y préparer, notamment en cherchant un site d’atterrissage.

Le décollage de la première mission habitée à destination de Mars n’est pas pour aujourd’hui ni pour demain. Pourtant, le compte à rebours a déjà commencé. En effet, il s’agit de déterminer au plus vite un site d’atterrissage sur la planète rouge. Pourquoi cet empressement ? Simplement pour profiter du temps restant aux sondes actuellement en orbite autour de la planète pour cartographier en détail la zone qui sera retenue.

C’est ainsi que la NASA va organiser une conférence du 27 au 30 octobre prochain, à l’Institut lunaire et planétaire à Houston, pour choisir un site d’atterrissage sur Mars.
Pour être choisie, la zone en question devra répondre à plusieurs critères.

Les premiers critères sont premièrement scientifiques. Il faudra que le site possède un attrait scientifique certain dans un rayon de 100 kilomètres. En effet, en raison des difficultés d’explorations et de maintien de la vie, les points d’intérêt ne devront pas être trop éloignés.

Les seconds critères concernent la survie de la mission. La zone retenue devra fournir des ressources naturelles à même d’aider à la survie des explorateurs humains.

Pour finir, il y a bien évidemment aussi les critères sécuritaires. Il faudra que la zone permette à la mission de se poser en toute sécurité.

Source : nasa.gov

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle : une centrale au charbon convertie en centre de calcul 100% alimenté par des énergies renouvelables
Article suivantMission Rosetta : des plaques de glace d’eau à la surface de Tchouri

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here