Mars : la NASA veut corriger l’amnésie du rover Opportunity

De l’aveu même de la NASA, son rover Opportunity est atteint d’amnésie, un dysfonctionnement que l’agence compte bien corriger.

À l’origine, la durée de la mission du rover Opportunity sur Mars était estimée à trois ans. Alors qu’il roule sur la planète rouge depuis 2004, il a déjà dépassé toutes les espérances. Malheureusement, vu son âge, il commence à souffrir de petits pépins. De l’aveu même de la NASA, le plus dérangeant serait son amnésie.

En raison d’un problème dans l’une des sept unités de stockage des données, le stockage des données se fait désormais dans sa mémoire vive (RAM) et non plus dans son espace de stockage flash. Alors que cela fonctionne parfaitement, le seul souci est que toutes les données disparaissent lorsque le rover se met en veille, comme un ordinateur.

Là où la situation devient particulièrement dérangeante, c’est lorsque la NASA confie que « Le rover essaie d’utiliser sa mémoire flash, mais il n’en est pas capable, donc à la place, il utilise la RAM […] Il stocke les données de télémétrie dans sa mémoire volatile, mais quand le rover s’endort et se réveille ensuite de son sommeil, toutes les données ont disparu », ce qui a parfois empêché l’agence de pouvoir entrer en contact avec le robot martien.

Au sujet de ce problème, un scientifique explique : « Fondamentalement, c’est comme si vous essayez de conduire durant un voyage avec votre famille, et que la voiture cale toute les 5 minutes. Vous ne pouvez faire aucun progrès de cette façon ».

La chance est qu’il a été découvert que seulement une des sept unités de stockage des données serait défectueuse, ce qui rend possible la mise en place d’un patch correctif. Dans un communiqué, la NASA indique à ce sujet que « Les incidents avec la mémoire flash d’Opportunity ne se sont produits que sur une des sept unités de circuit de puces électroniques à bord. L’équipe prévoit d’envoyer des commandes pour que le rover évite toute cette unité ».

Le fait que l’agence spatiale américaine ne baisse pas les bras est tout à son honneur, d’autant plus qu’Opportunity n’est plus qu’à 600 mètres d’une terre argileuse qui pourrait fournir de nouvelles informations sur le passé plus humide de Mars.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGogoro imagine le scooter électrique de demain
Article suivantPagesJaunesDoc : un service de rendez-vous dédié aux professionnels de la santé

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here